Burkina : « Un Monde idéal » pour les espaces publics

1034 0

Sous le parrainage de Abdoul Karim Sanogo, ministre de la culture, des arts et du tourisme et du Pr Alkassoum Maiga, ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation, Salfo Dermé sculpteur bronzier, a présenté son exposition intitulée « Un Monde idéal » en collaboration avec l’archéologue Dr Lassina Simporé, ce mardi 24 septembre 2019 dans le hall du ministère de la culture à Ouagadougou.

« Après le constat  fade de presque tous les espaces publics » explique Dr Lassina Simporé, spécialiste dans la mise en valeur des expressions artistiques, il a jugé bon de s’associer à Salfo Dermé, sculpteur, afin de contribuer à la décoration de ces espaces. Et par la même occasion faire connaitre Salfo Dermé qui est plus connu en Europe qu’au Burkina Faso.

L’exposition « Un monde idéal » compte au total 20 œuvres qui parlent d’animaux, d’environnements, d’agriculture, d’élevage, d’éducation et aussi de la femme. Cette exposition à travers ses différents thèmes, invite tout un chacun à travailler dans un monde sain où chacun a un avenir dans la paix, marqué de tolérance et de pardon ainsi qu’un avenir dans sa culture, car c’est cela aussi « Un Monde idéal ».

Un autre projet, révélé par le Dr Lassina Simporé, est de « faire en sorte que les peintres du Burkina prennent d’assaut tous les échangeurs de la ville de Ouagadougou. J’ai dénombré 36 façades où les peintres peuvent exprimer leur talent ».

Pour le ministre de la culture, Abdoul Karim Sanogo, c’est une belle initiative qu’il faut féliciter et encourager au vu de son aspect esthétique ainsi qu’éducatif. « Celui qui est à l’ origine de cette création artistique a une double dimension esthétique et éducative, parce qu’à travers chacune de ses œuvres,  Monsieur Dermé passe un message, (…)», a-t-il développé.

 « Comme indiqué, nos bâtiments sont fades. Il faut que nous sortions de cela surtout que nous avons les moyens à travers nos compatriotes qui ont du talent, (…). Je verrai avec l’ensemble de mes collègues pour qu’on essaie de voir comment orner cet espace à travers les œuvres d’arts, (…) », a assuré le ministre.

Hanifa KOUSSOUBE (Stagiaire)

Burkina24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *