Une nouvelle pelouse au Stade Issoufou Joseph Conombo dans quatre mois

76 0

Le Stade Dr. Issoufou Joseph Conombo de Ouagadougou va bénéficier d’une nouvelle pelouse dans quatre mois. Le lancement des travaux de réfection a eu lieu le vendredi 4 octobre 2019.

Il y a quelques temps, certains sportifs se plaignaient de la qualité de la pelouse du Stade Dr Issoufou Joseph Conombo de Ouagadougou. Le footballeur Hervé Oussalé avait critiqué l’état de cette pelouse qu’il disait inadapté pour les sportifs. Les toilettes et les canaux d’évacuation du stade étaient également en piteux état. Les supporters se sont d’ailleurs, plaints des odeurs qui les submergeaient dès l’entrée du stade. Tout cela sera bientôt un mauvais souvenir à en croire la Fédération burkinabè de football (FBF).

A travers le projet Forward de la FIFA et en collaboration avec la municipalité de Ouagadougou, la pelouse synthétique sera complètement refaite ainsi que les canaux d’évacuation. La piste d’athlétisme qui n’existait pas sera également installée.

Le coût des travaux estimé à 305 millions de francs CFA

Les sportifs du Burkina Faso disposeront désormais d’un meilleur cadre d’expression. En effet, le Stade Dr Issoufou Joseph Conombo de Ouagadougou est en train de faire peau neuve. La réhabilitation de cette infrastructure de la mairie de Ouagadougou se fera grâce au programme forward de la FIFA.

« La pelouse qui est là avait été installée depuis 2006. Cela fait 13 ans. Elle est vraiment arrivée à bout de potentialité. Il fallait la refaire quand on sait qu’un grand nombre de nos matchs du championnat national se joue sur cette pelouse », a annoncé le président de la FBF Sita Sangaré.

Dans quatre mois, la pelouse du stade sera réhabilitée ainsi que les vestiaires. Le coût des travaux est estimé à 305 millions de francs CFA et sera exécuté par une entreprise hollandaise. La durée de vie de la pelouse est estimée à 20 ans. En attendant la réception de cette infrastructure, certains matchs du Fasofoot seront délocalisés à Ziniaré (38 km).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre