Des entrepreneurs agricole récompensés

Boucle du Mouhoun : Des entrepreneurs agricoles récompensés

40 0

Dans le cadre du suivi de la campagne agricole de 2019 de saison humide, le ministre en charge de l’agriculture, Salifou Ouédraogo, s’est entretenu avec les acteurs de la région de la Boucle du Mouhoun. C’était ce vendredi 4 octobre 2019 à Dédougou.

La campagne agricole humide 2019 tire vers sa fin. Pour constater le déroulement de cette campagne, le ministre en charge de l’agriculture,  Salifou Ouédraogo, s’est entretenu avec les producteurs de la région de la Boucle du Mouhoun. C’était le vendredi 4 octobre 2019 à Dédougou.

Cette rencontre a été l’occasion pour les acteurs d’égrainer un chapelet de doléances au premier responsable du département. En somme, il s’agit du problème de production, de transformation et de commercialisation.

Le ministre a tenu à rassurer les producteurs que des initiatives sont prises en ce sens. La création de la centrale d’approvisionnement en intrants et matériels agricoles, la mise en place d’une unité de production d’engrais à Koupéla, l’acquisition de 400 tracteurs, sont, entre autres, les solutions du ministère pour soulager le monde agricole.

le ministre en charge de l’agriculture, Salifou Ouédraogo, s’est entretenu avec les acteurs de la région de la Boucle du Mouhoun
Le ministre en charge de l’agriculture  s’est entretenu avec les acteurs de la région de la Boucle du Mouhoun

En marge de cette rencontre, Salifou Ouédraogo, a procédé à une remise de matériel agricole aux jeunes formés à l’entrepreneuriat agricole par le Projet 1 du Programme de renforcement de la résilience à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle au Sahel (P1-P2RS).

Le matériel était composé, entre autres, de broyeurs polyvalents, de charrues et de réfrigérateurs d’une valeur d’environ 500 millions de FCFA. L’objectif général de cette remise était de faciliter la création d’entreprises agricoles.

Le premier responsable de l’agriculture a exhorté les bénéficiaires d’œuvrer pour être des modèles pour les autres. « Ce projet a touché six régions et nous voulons que le projet puisse toucher l’ensemble des régions du pays », a lancé le ministre.

Le coordonnateur du projet P1-P2RS, Daniel Gampiné, a expliqué que le projet est financé par la BAD pour un coût de plus de 22 milliards de FCFA. Le programme intervient dans 6 régions dont la Boucle du Mouhoun, le Plateau Central, le Centre Sud, le Centre Ouest et le Sahel.

« L’objectif du projet est de promouvoir l’entrepreneuriat agricole au Burkina Faso. Le projet a  formé 305 jeunes au total », a-t-il indiqué.

Daniel Gampiné a révélé que c’est à l’issue de la formation qu’une compétition des plans d’affaires a permis de sélectionner 124 lauréats à travers les régions concernées.

Jules César KABORE

Burkina 24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre