Burkina : Le MPS installe ses bases à Sapouy et à Léo

74 0

Le premier vice-président du Mouvement patriotique pour le salut (MPS), accompagné du chargé de la jeunesse dudit parti, a procédé le samedi 5 octobre 2019, à l’installation des bureaux provinciaux dans le Ziro et dans la Sissili.

D’abord à Sapouy, chef-lieu de la province du Ziro et à Léo, chef-lieu de la province de la Sissili, la délégation du Mouvement patriotique pour le salut (MPS) a procédé aux installations des Bureaux provinciaux dudit parti.

Fort chacun de 32 membres « pour respecter les textes du MPS », selon Fousseni Ouédraogo, premier vice-président du MPS, les bureaux provinciaux ont pour mission de travailler à implanter le parti dans les différentes communes des deux provinces afin « de permettre non seulement aux populations de connaitre le MPS, mais surtout de conquérir le pouvoir de manière démocratique à travers des actions de terrain », a-t-il précisé.

A l’endroit des différents militants du parti, le premier vice-président les a appelés à adopter de nouvelles pratiques politiques en bannissant la corruption électorale et en prônant des idées novatrices. « Nous allons vous demander d’oublier les mauvaises pratiques et pratiquer une politique basée sur des idées. On veut une pratique politique qui construit et pour ce faire, il faut qu’on se forme. C’est cela la vision du MPS ».

Hervé Ouattara, le chargé de la jeunesse du MPS a, pour sa part, « demandé à la jeunesse de prendre l’engagement d’installer le parti partout. Allez partout apporter la bonne nouvelle, à ceux qui veulent construire avec le général Zida, que c’est maintenant qu’ils doivent faire leurs preuves », a-t-il lancé à l’endroit des jeunes de la province du Ziro.

La délégation du MPS posant avec les participants à la rencontre à Léo – B24

A Sapouy, Kotié Nama, le secrétaire général du Bureau provincial installé a demandé au parti de mettre l’accent sur la formation politique des citoyens et les projets générateurs de revenus surtout à l’endroit des femmes. Et tout comme Mohamed Nignan, Secrétaire général du Bureau provincial de la Sissili, il a promis une « victoire éclatante » du parti aux différentes élections à venir.

Le MPS compte présenter des candidats aux différentes élections, c’est-à-dire, aux municipales, aux législatives et à la présidentielle. « Nous sommes un parti qui est né pour conquérir le pouvoir d’Etat », a indiqué Fousseni Ouédraogo.

Rappelons que le Mouvement patriotique pour le salut (MPS) a pour Président d’honneur, Isaac Zida.

Ignace Ismaël NABOLE

Burkina 24

Ignace Ismaël NABOLE

Journaliste reporter d'images (JRI).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre