Rebranding Africa Forum 2019 : Le Premier ministre Christophe Dabiré appelle à l’union

72 0

Le premier ministre, Christophe Dabiré s’est rendu dans la capitale belge pour participer à la 6e édition du forum Rebranding Africa (RAF). Il a profité de son séjour en Belgique pour s’entretenir avec les Burkinabè résidant dans la circonscription de la représentation diplomatique de la Belgique ce 6 octobre 2019.

Dans le cadre de la 6e édition du forum Rebranding Africa Forum, le Premier ministre Christophe Dabiré s’est rendu en Belgique où il s’est entretenu avec les Burkinabè résidant dans la circonscription de la représentation diplomatique de la Belgique ce 6 octobre 2019. Il s’agit des Burkinabè vivant en Belgique, en Hollande, aux Pays-Bas, au Grand-Duché de Luxembourg, de la Grande Bretagne. Ils n’ont pas manqué d’exposer leurs difficultés ainsi que leurs doléances.

Les Burkinabè de la Belgique se disent très touchés par la situation nationale, notamment de la situation sécuritaire et de la grogne sociale. Ils sont également préoccupés par les élections de 2020 qui, pour une première de l’histoire du Burkina Faso, connaîtront le vote de ceux résident à l’étranger.

Christophe Dabiré a été interpellé au cours d’un dialogue direct sur les actions mises en place par le gouvernement pour faire face au défi sécuritaire ainsi que les nombreuses grèves, notamment dans le domaine de la santé. Tout en admettant la situation au plan sécuritaire difficile, le Premier ministre promet de venir à bout de ce phénomène grâce à une union sacrée de tous les Burkinabè.

Selon lui, le Burkina Faso avance malgré les multiples attaques même si ce n’est pas au rythme souhaité. Il a aussi rassuré que tout est mis en œuvre pour venir à bout du terrorisme.

L’accès aux documents d’identification, les passeports et cartes nationales d’identité en l’occurrence sont, entre autres, les préoccupations auxquelles font face les compatriotes de la Belgique. Mais ils ont été rassurés par le chef du gouvernement, le ministre en charge de l’extérieur ainsi que l’ambassadeur.

Avant de se quitter, Christophe Dabiré les a appelés à l’union ainsi qu’à la solidarité malgré les clivages politiques, religieux et philosophiques et à respecter les lois des différents pays dans lesquels ils vivent, et surtout à ne jamais oublier d’où ils viennent. « Chacun de vous est un ambassadeur du Burkina Faso et vous devez vous montrer exemplaires, travailleurs et défendre votre pays », a-t-il ajouté.

Hanifa KOUSSOUBE (Stagiaire)

Burkina24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre