Centre de rétention administrative en France : Une Burkinabè tire la sonnette d’alarme

324 0

Ceci un appel d’une Burkinabè vivant en France attirant l’attention de l’opinion publique sur des cas de rétention qu’elle juge irrégulière dans le pays d’Emmanuel Macron.

Il ne suffit pas d’avoir un visa pour rentrer en France. Je souhaite informer les personnes qui partent en France. Si vous venez pour un séjour en France, prenez le soin de vérifier tous vos papiers tels que l’assurance. La réservation d’hôtel doit être totalement payée. La somme d’argent que vous avez sur vous doit couvrir tout le séjour.

Et vous devrez avoir de l’argent dans votre compte bancaire et une carte bleue dont vous pouvez faire des retraits en France. Car ils peuvent vérifier si vous avez de l’argent sur votre compte. Pour une réservation d’hôtel qui n’a pas été payée entièrement, ça peut vous conduire en rétention qui est une prison en attendant que vous passiez devant les juges.

Même si vous avez l’habitude de venir en France, vous pouvez vous retrouver dans un centre de rétention administrative. Si jamais vous êtes arrêté à l’aéroport, dites-leur que vous voulez repartir immédiatement. Ne prenez pas le risque, car les centres de rétentions sont traumatisants et humiliants. Ça manque d’hygiène.

Voici quelques exemples d’audience au Tribunal auxquels j’ai pu participer.
  • Un couple de retraités, qui ont l’habitude de venir faire leurs vacances en France, venait pour voir leur fils à Paris et continuer voir leur fille qui est en Suisse avec son mari, tous deux de nationalité Suisse. Ils ont été arrêtés à cause de la date de l’attestation d’accueil. Ils ont passé quatre jours en rétention.
  • Une jeune femme, avec son bébé de quelques mois, a été arrêtée à l’aéroport et conduite en rétention depuis une semaine. Le mari travaillant au ministère de l’intérieur de son pays a dû prendre l’avion pour venir en France remettre des documents à sa femme pour prouver ses attachements dans son pays d’origine.
  • Un jeune travaillant à l’aéroport de son pays a été retenu pendant quatre jours. Il a demandé à repartir dans son pays. Il a été placé en zone de rétention.

Céline Badini

@dignitehumaineF


Photo : Libération 

Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre