Burkina : Le Premier ministre à l’Université Ouaga II

1716 0

Dans le cadre du projet de construction et d’équipement d’une UFR/ST et d’une cité universitaire à l’université Ouaga II, Christophe Joseph Marie Dabiré, Premier ministre,  a effectué une visite de chantier avec l’accompagnement du Pr Alkassoum Maïga dans la matinée du jeudi 10 octobre 2019 à Ouagadougou. L’objectif de cette visite a été de se rendre sur le terrain afin de constater l’état d’avancement des travaux.

Le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, s’est rendu sur le site de l’université Ouaga II, située à Gonsé ce jeudi 10 octobre 2019. Cette visite de chantier est guidée par le Pr Alkassoum Maïga, le président de l’université et d’autres membres de l’administration. La visite s’est étendue sur quatre sites. Il s’agit de l’administration, les amphis, le centre médical universitaire et les réfectoires. L’université Ouaga II a été construite à partir de deux UFR essentiellement l’UFR/SEG et SJP. On dénombre 18 000 étudiants à ce jour.

 « Cette visite que nous venons de recevoir du Premier ministre nous réconforte dans tout ce que nous accomplissons comme tâches. Vous avez pu constater l’état d’avancement des travaux. Et l’originalité de cette université se construit à petit pas mais sûrement », a mentionné Adjima Thiombiano, président de l’université Ouaga II.

 « Nous occupons qu’une dizaine de sites en termes de location pour permettre aux étudiants de s’installer. Il était judicieux d’identifier un site où on aurait une vie communauté commune. En termes d’infrastructures pédagogiques, il y a 10 000 places assises qui sont quasiment prêtes », a-t-il poursuivi.

En venant visiter les installations de l’université Ouaga II, a dit le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, c’est une manière de saluer les efforts qui sont faits par la communauté scientifique du pays. Selon lui, les réalisations qui sont en train d’être faites au niveau de Ouaga II, ont pour objectif de faire en sorte que l’on décongestionne l’université Joseph Ki-Zerbo.

« Un des exemples aujourd’hui, c’est de réaliser cette infrastructure qui va venir renforcer les capacités de la ville de Ouagadougou qui abrite le maximum d’étudiants de notre pays », a laissé entendre Christophe Joseph Marie Dabiré, tout en ajoutant que « je tiens à ce que toutes les conditions soient réunies lorsque l’on va commencer à déménager les étudiants sur le nouveau site. Il faut que les conditions soient assurées de manière à ce que les étudiants ne croient pas qu’on est venu les jeter dans le vide et qu’ils vont être confrontés à un certain nombre de difficultés insurmontables ».

Il faut rappeler que le Premier ministre a pris l’engagement de repasser au début du mois de Décembre afin de constater l’état d’avancement et l’achèvement de ces travaux. C’est un projet initié par le ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation (MESRSI) et financé par l’Etat burkinabè, le BADEA et l’OFID à hauteur de 24 milliards de FCFA. Le chef du gouvernement a également marqué son passage dans les locaux de l’université en plantant un arbre.

Aïna TOURE (stagiaire)

Burkina 24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *