Sénégal: Le visa pour les étrangers remis en vigueur

Le ministre de l’Intérieur a annoncé ce jeudi 10 Octobre 2019 le rétablissement des visas d’entrée pour les étrangers, sauf ceux de la zone CEDEAO. En 2013, ce visa avait été mis en vigueur avant d’être supprimé deux années plus tard. Les professionnels du tourisme avaient exprimé leur soulagement après cette suppression. Des raisons sécuritaires ont été évoquées pour justifier cette nouvelle disposition.

Le ministre sénégalais de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye, a indiqué que pour « des raisons de sécurité » et en vue de renforcer le contrôle des frontières du pays, l’Etat sénégalais a décidé du retour du visa pour les étrangers. La mise en œuvre devrait être effective avant la fin de cette année 2019.

Visiblement, cette mesure semble diviser au sein du gouvernement si l’on s’en tient aux assurances contraires du ministre du Tourisme, la semaine dernière en marge du salon Top Résa à Paris en France.

Le président du syndicat des agences de voyages du Sénégal, Mamadou Sow, s’est dit dépassé par cette déclaration du ministre de l’Intérieur.

« C’est une grosse surprise. À Paris, nous avons rassuré l’ensemble de nos partenaires [pour leur dire] qu’il n’y avait plus de visa au Sénégal, une décision prise par le président Macky Sall il y a cinq ans. Donc aujourd’hui vouloir le remettre, c’est une décision qui nous échappe, on ne comprend pas du tout. »

Pour ce qui est des raisons sécuritaires mises en avant par le ministre Aly Ngouille Ndiaye, le représentant des professionnels du tourisme ne les trouve pas viables: « Nous allons dans les salons pour expliquer aux touristes qu’ils peuvent venir au Sénégal en toute quiétude, qu’il y a la sécurité. Les efforts qui ont été fournis depuis quelques années, avec l’instauration d’un visa, ce sont des efforts qui vont être réduits à néant. Nous allons dès la semaine prochaine entamer des dialogues, aussi bien avec le ministre de l’Intérieur que le président de la République ».

En attendant que le montant à débourser pour le visa soit fixé, les professionnels du tourisme au Sénégal espèrent que cela n’empiétera pas sur le million de touristes qui visitent annuellement le pays.

mé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Source : RFI



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page