Education aux médias : EducommunicAfrik célèbre la Semaine mondiale à partir du 24 octobre prochain

151 0

La 8e édition de la semaine mondiale de l’Education aux Médias et à l’information sera célébrée du 24 au 31 octobre 2019 sous le thème « Citoyens EMI : Informés, engagés, habilités ». Au Burkina, l’Association EducommunicAfrik ne compte pas rester en marge de cette célébration. Elle a rencontré la presse ce jeudi 17 octobre 2019 à Ouagadougou pour annoncer l’événement.

Pour la première fois, la Semaine Mondiale de l’Education aux Médias et à l’information sera célébrée au Burkina Faso grâce à l’Association EducommunicAfrik, une association avant-gardiste de l’éducation des médias et de l’information. Depuis sa création en 2012, cette association s’est investie pour le renforcement des capacités de la jeunesse burkinabè dans l’analyse des contenus médiatiques et dans l’utilisation efficiente des technologies de l’information et de la communication (TIC) en vue de leur participation active au développement.

Elle a à son actif plusieurs initiatives dont l’objectif principal est d’amener la jeunesse à cerner l’univers des médias ainsi que de la fabrication de l’information. Toute chose qui devrait leur permettre d’être des consommateurs avertis de l’information et « à se protéger des dangers liés à la désinformation, à la radicalisation, au discours de haine sur les médias sociaux et à l’exclusion ».

Lutte contre l’intolérance et l’obscurantisme

En plus des activités déjà menées, EducommunicAfrik se joint à l’UNESCO et ses partenaires (GAPMIL, UNAOC et MILID) cette année pour célébrer du 24 au 31 octobre 2019 la Semaine Mondiale de l’Education aux Médias et à l’Information (SM-EMI).

Dans un contexte burkinabè marqué par des conflits intercommunautaires et des attaques quasi quotidiennes, l’Association entend saisir l’occasion que lui offre cette semaine pour jouer sa partition dans la lutte contre l’intolérance et l’obscurantisme.

Ainsi durant la semaine du 24 au 31 octobre, plusieurs activités seront mises à profit « pour informer et sensibiliser  la population burkinabè en général et la jeunesse burkinabè en particulier sur les notions liées à l’éducation aux médias et à l’information  et  promouvoir l’Education aux Médias et à l’Information comme clé du développement social, du dialogue interculturel et de l’intégration social », a confié le coordonnateur général de la Semaine Mondiale de l’Education aux Médias et à l’Information Ousmane Sawadogo.

Au programme, il est prévu une série d’activités parmi lesquelles un atelier sur le thème « Ensemble contre la haine et la radicalisation sur les réseaux sociaux », un panel, une conférence publique qui sera animée par le communicologue Dr. Cyriaque Paré sur la thématique mondiale  « citoyens EMI : informés, engagés, habilités », une Journée Porte Ouverte et une cérémonie de clôture avec la remise du prix de la meilleure déclaration photo snapseed et des attestations de remerciements aux partenaires et aux participants.

Maxime KABORE

Burkina 24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre

COMMUNIQUE RGPH

Posté par - 10 décembre 2019 0
Le dénombrement de la population dans le cadre du cinquième Recensement général de la population et de l’habitation (5e RGPH)…