Sommet Russie-Afrique : Vladimir Poutine attend 47 dirigeants africains à Sotchi

305 0

Pour revenir en force sur le continent africain, la Russie de Vladimir Poutine organise du 22 au 24 Octobre 2019 le premier sommet Russie-Afrique à Sotchi où 47 dirigeants africains sont attendus.  

Comme la plus belle de la ville, l’Afrique est l’effet de plusieurs courtisans habillés aux couleurs de soit la Françafrique ou encore Chinafrique et bientôt la Russafrique. Ainsi, plus aucune puissance mondiale ne veut se faire compter l’Afrique et ses bienfaits.

Le charismatique président russe, Vladimir Poutine, n’aura pas à inventer la roue. Au moyen d’une rencontre internationale, le sommet « Russie-Afrique », il tentera du 22 au 24 Octobre 2019 dans la cité balnéaire de Sotchi prochain une opération de charme face à environ une cinquantaine de dirigeants africains qui en réalité n’attendaient que cela au plus profond d’eux.

L’approche utilisée pour convaincre de l’implication africaine dans ce rassemblement est la co-présidence attribuée au Chef de l’Etat égyptien, Abdel Fattah al-Sissi, président en exercice de l’Union Africaine.

Par le passé, plusieurs pays africains s’étaient déjà attachés les services de celui qui est reconnu pour sa dextérité face à l’impérialisme mondial conduit par les Etats-Unis et la France. Au nombre de ceux-ci, l’Éthiopie, l’Angola ou encore très récemment le Mali et la Centrafrique traditionnellement classés dans le pré carré français.

Depuis 2017, ce sont une dizaine de présidents africains qui ont séjourné à Moscou dans le cadre du renforcement de leur coopération avec la Russie comme au temps de la guerre froide avec l’ex-Urss, il s’agit en l’occurrence du Congolais Denis Sassou Nguesso, du Mozambicain Filipe Nyusi et de l’Angolais João Lourenço.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre