Santé : Les administrateurs des services statuent sur leur rôle dans l’offre de soins de qualité

84 0

En ces 8e journées scientifiques, l’Association Burkinabè des Administrateurs des Services de Santé (ABBAS) porte la réflexion sur leur contribution à l’offre de soins au Burkina Faso. Réunis à Ouagadougou ces 24 et 25 octobre 2019, ils se pencheront sur des thématiques en lien avec les  différentes reformes entreprises au niveau du ministère de la santé afin de mieux cerner la place et le rôle qui leur sont assignés.

I. Edmond Zagré, président de l’Association Burkinabè des Administrateurs de services de santé

«La contribution de l’administrateur des services de santé à l’offre des soins au Burkina Faso » est le thème central des rencontres des membres de l’association.

Ce thème est un prétexte pour les administrateurs de porter la réflexion sur les différentes reformes au sein de leur ministère, notamment le programme d’offre de soins, en cours d’élaboration, la mutualisation inter hospitalière en implémentation dans la ville de Ouagadougou et la fonction publique hospitalière en cours d’opérationnalisation.

Compte tenu de la place qu’occupe l’administrateur de service de santé dans l’offre des soins, la mobilisation des ressources, le management des équipes, l’organisation des services  entre autres domaines d’acteurs des administrateurs qui concourent à l’offre de soins, ces agents veulent saisir l’occasion de ces journées pour mieux s’imprégner et s’approprier les défis et enjeux afin d’être les moteurs de ces réformes.

« Nous avons la réforme de la fonction publique hospitalière qui fait des gorges chaudes, la mutualisation des  services de santé. Alors le constat est clair, face aux ressources très limitées, développer cette manière de fédérer nos efforts, de mutualiser nos ressources pourrait  offrir des soins de qualité à la population eu égard aux matériels souvent insuffisants dans la formation sanitaire », explique Irénée Edmond Zagré, président de l’ABASS.

Pour lui, il se veut aussi interpellateur des travailleurs de l’administration sanitaire à s’impliquer davantage dans l’offre de soins de qualité.

« Quels seraient le rôle et l’implication de l’administrateur de service de santé dans cette offre de soins”, s’est-il interrogé avant d’affirmer qu’il “est aujourd’hui temps que nous nous asseyons et réfléchissons sur comment nous allons participer à cette offre de soins ».

Il assure que des recommandations seront faites au terme des rencontres à la hiérarchie.

La ministre de la santé, Claudine Lougué, s’est donc réjoui de cette initiative et a formulé le vœu que les résultats des différentes réflexions viennent améliorer la mise en œuvre de ces réformes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre

COMMUNIQUE RGPH

Posté par - 10 décembre 2019 0
Le dénombrement de la population dans le cadre du cinquième Recensement général de la population et de l’habitation (5e RGPH)…