Nuit du BBDA : Floby distingué

445 0

La 4e édition de la rentrée du droit d’auteur (RDA) a refermé ses portes ce vendredi 25 octobre 2019 à Tenkodogo, à travers la nuit du BBDA (Bureau burkinabè du droit d’auteur). Une nuit qui a vu la reconnaissance du mérite de personnalités et de créations artistiques.

La nuit du BBDA s’est tenue ce vendredi 25 octobre 2019, pour marquer la fin de la 4e édition de la RDA,  qui a ouvert ses portes ce jeudi 24  octobre 2019 à Tenkodogo sous le thème « droit d’auteur et valorisation des contenus nationaux ».

Lors de cette nuit, des créations littéraires et artistiques ayant reçu  le plus grand  montant de droits au BBDA ont été distingués.

Dans la catégorie musique, c’est l’artiste Floby qui reçoit le trophée pour avoir totalisé plus de droits au BBDA en 2018. En littérature,, c’est l’Harmattan original qui reçoit le trophée. En chorégraphie, Seydou Borro récolte les lauriers, pendant qu’en art graphique et plastique, c’est Bambara Jean qui a été félicité.

En plus de ces trophées, 9 trophées d’honneur  ont été décernés à certaines personnalités, à savoir les notabilités, les personnes ressources et celles  qui valorisent le contenu national. C’est ainsi que, entre autres, le premier trophée revient au Naaba de Zougrantenga, le 2e est décerné au Naaba de Ouargaye, Naaba de Koupéla reçoit le 3e trophée.

Les bon payeurs des droits d’auteurs dans le Centre-Est ont aussi été récompensés. 

Pour le directeur général du BBDA, Wahabou Barra, « la nuit du droit d’auteur, intègre la promotion et la créativité par un encouragement des créateurs d’œuvres de l’esprit dont les plus grands titulaire de droit sont distingués ».

Selon lui, ces trophées sont une invite aux autres créateurs de persévérance et un témoignage quant au principe du mérite de paiement des redevances du droit d’auteur au BBDA.

Quant au représentant des parrains,  Kalil Barra, cette 4e édition est « la promotion du droit, un gage de développement culturel tandis que la protection des contenus nationaux permet à nos nations africaines de s’assumer et de s’assurer une équité ».

Cette 4e édition a été consacrée aux journées du droit d’auteur et à  des panels  animés sur plusieurs thèmes à l’endroit des artistes, des journalistes, des écrivains et des acteurs des cinéma.

Saly OUATTARA

Burkina24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre

COMMUNIQUE RGPH

Posté par - 10 décembre 2019 0
Le dénombrement de la population dans le cadre du cinquième Recensement général de la population et de l’habitation (5e RGPH)…