Nigéria : La 16ème édition du Festival International du Film d’Abuja a refermé ses portes

88 0

Ouvert le 22 octobre 2019 lors d’une cérémonie riche en couleurs et en charmes au Silverbird Cinema de la capitale politique nigériane, Abuja, le Festival International du Film d’Abuja était à sa 16ème année, confirmant son statut du plus ancien festival de cinéma en Afrique de l’Ouest anglophone. La 17e édition verra la participation de l’Afrique francophone avec une importante représentativité du Burkina Faso.

La 16ème édition du Festival International du Film d’Abuja s’est déroulée du 22 au 25 Octobre 2019 à Abuja au Nigeria.

Les autorités nigérianes en l’occurrence, le Ministre des Ressources halieutiques, Suleiman Adamu, invité spécial de cette édition et le Directeur Général de la « Nigerian Film Corporation », Chidia Madueke, ont réaffirmé leur soutien aux organisateurs de ce festival qui confirme la bonne santé de l’industrie cinématographique nigériane.

La Directrice du Festival, Temitope Duker, a fait remarquer dans son intervention  le regain de vitalité des salles de cinéma à Abuja faisant de cette ville la nouvelle plaque tournante du cinéma au Nigéria.  Se rappelant des premières éditions de son festival, elle a expliqué que les projections au cours du Festival International de Film d’Abuja se déroulaient dans des hôtels tout en se réjouissant qu’à ce jour, plusieurs salles de cinéma soient ouvertes à Abuja et que cela ait fait des émules avec la création de nombreux festivals dans le pays.

Elle saisit également cette occasion pour lancer un appel au gouvernement de son pays pour insister sur la prise de conscience des opportunités uniques d’un festival de films pour l’économie et la vie sociale des communautés hôtes, notamment à Cannes, Venise, Sundance et Berlinale, qui font désormais partie intégrante de l’écosystème économique et social de ces villes.

Dans sa réponse, le ministre des Ressources halieutiques, Adam Adamu, a félicité les organisateurs pour leur résilience et leur persévérance et les a encouragés à perpétuer leurs efforts dans le sens de la quête de l’excellence. « Le gouvernement nigérian par ma voix renouvelle son engagement à soutenir l’industrie cinématographique », s’est exprimé le Ministre.

Le festival qui a débuté le 22 octobre par la projection du film documentaire kenyan « Far from home », qui planche sur la migration irrégulière des Africains vers l’Europe transitant par la mer, s’est achevée le vendredi 25 octobre 2019 par une cérémonie de remise de prix qui a honorée des cinéastes de Nollywood mais également des cinéastes venant du Kenya, du Ghana, de l’Italie, de la Chine.

Le fondateur et ancien directeur du festival, Fidelis Duker, a déclaré qu’il quittait son poste de directeur du festival après 15 ans pour se concentrer sur ses activités dans le secteur des médias, mais a promis contribuer et soutenir le festival dans son fonctionnement.

Un coordinateur francophone du Festival International du Film d’Abuja a été désigné avec pour mission d’assurer le rayonnement de cet important rassemblement cinématographique en Afrique francophone et d’assurer la participation de cinéastes de cette partie de l’Afrique, principalement ceux du Burkina Faso et de la Côte d’Ivoire à la 17e édition en Octobre 2020.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre