Burkina :  Top départ de la caravane de l’intégration africaine

1479 0

Le top départ de la 2è édition de la caravane de l’intégration africaine placée sous le thème « Intégration africaine et défis sécuritaires », a été donné ce lundi 28 octobre 2019 à Ouagadougou au Rond-point de l’intégration sis à Kossodo. C’était en présence du ministre de l’Intégration africaine et des Burkinabè de l’extérieur, Paul Robert Tiendrebéogo, du ministre des transports, de la mobilité urbaine et de la sécurité routière, Vincent Dabilgou, et représentant du président du Faso, Alexis Kaboré.

C’est le ministre de l’Intégration africaine et des Burkinabè de l’extérieur, Paul Robert Tiendrebéogo qui a tenu le discours de lancement de cette 2è édition de la caravane d’intégration. Elle est placée sous le thème « Intégration africaine et défis sécuritaires » et se déroulera du 28 au 30 novembre 2019.

Cette caravane regroupant une quinzaine de communautés étrangères, a pour but de promouvoir les échanges interculturels, la paix et la cohésion sociale. « Nous voulons à travers cette caravane permettre aux représentants des différentes communautés qui vivent dans notre pays de communier avec les populations auprès desquelles elles vont passer les quelques jours », a expliqué Paul Robert Tiendrebéogo dans son allocution.

Malgré le contexte sécuritaire du pays, Paul Robert Tiendrebéogo, tout en saluant les efforts et l’engagement des forces de défense et de sécurité du Burkina, a aussi assuré que tout est pris en compte pour assurer la sécurité des caravaniers.

De nombreuses activités prévues

La caravane va en effet parcourir l’axe Ouaga-frontière du Togo et durant 6 jours, les caravaniers venus des régions du Burkina et d’autres pays vont sillonner les villes de cet axe. Il s’agit des villes de Mogtédo, Zorgho, Pouytenga, Koupéla, Bittou et Tenkodogo.

De nombreuses activités sont prévues à chaque étape de la caravane. Il s’agit notamment de rencontres d’échange avec les chefs coutumiers des localités, de théâtres de sensibilisation, d’animations diverses et de partage d’expérience avec les populations. Toutes ces activités seront parrainées par les autorités coutumières des différentes villes qui seront traversées.

Gislain, un des caravaniers de la communauté congolaise vivant au Burkina, a exprimé ses attentes. « C’est ma 1ère fois de participer à cette caravane et c’est un plaisir pour moi. Ce sera l’occasion de découvrir le Burkina dans son ensemble et d’apporter ma pierre dans la paix et l’unité africaine », a-t-il déclaré.

En rappel, la caravane de l’intégration africaine sera précédée du forum national de l’intégration africaine prévu du 1er au 03 novembre 2019 à Tenkodogo toujours sous le thème « Intégration africaine et défis sécuritaires ».

Djamila DIALLO (Stagiaire)

Burkina 24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

COMMUNIQUE DE LA CENI

Posté par - 23 novembre 2015 0
Le Président de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) a l’honneur de convier les Observateurs nationaux et internationaux accrédités par…

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *