Tour du Faso 2019 : Dernière étape pour Bachirou Nikièma, retour gagnant de l’Angola

99 0

La dixième et dernière étape du Tour du Faso 2019 est revenue au Burkinabè Bachirou Nikièma. Il réalise ainsi le doublé après s’être imposé la veille à Diébougou. Mais le maillot jaune est remporté par un Angolais.

A près de trois minutes du maillot jaune porté par l’Angolais Dario Manuelle Antonio, la tunique la plus importante du Tour du Faso 2019 était perdue pour le Burkina Faso. Ce qui a obligé le directeur technique national (DTN) Martin Sawadogo à revoir les objectifs des Étalons cyclistes. C’est pourquoi, les Burkinabè ont misé sur les victoires d’étape et le maillot vert du classement aux points.

Ils ont pu compter avec le longiligne Bachirou Nikièma. Celui-ci a pu sauver l’honneur des Étalons en s’imposant lors de la dernière étape entre Kombissiri et Ouagadougou avec un circuit fermé dans la ville de Ouagadougou (100.6km) ce dimanche 03 novembre 2019. Le sociétaire de l’Union sportive des forces armées (USFA) avait déjà annoncé sa bonne forme en remportant le deuxième grand prix de La Pédale du Président du Faso une semaine avant le début du tour.

Dans une arrivée jouée au sprint, Bachirou Nikièma a fait parler sa pointe de vitesse pour franchir le premier la ligne d’arrivée devant une foule en liesse. Une victoire qui a arraché le sourire au président du Faso Roch Marc Christian Kaboré, le Mogho Naba Baongou et le ministre des sports et des loisirs (MSL) Daouda Azoupiou. Bachirou Nikièma devance l’Ivoirien Abou Sanogo (2e) et le Belge Timmy de Boes (3e). Les 100.6km ont été parcourus en 2h05mn19 soit une vitesse moyenne de 48,165 km/h.

Cette victoire permet à Bachirou Nikièma de conserver le maillot vert du classement au temps. Le maillot rose des sprints intermédiaires à Souleymane Koné. Le Burkina Faso a remporté trois étapes pendant cette 32e édition du Tour du Faso dont la deuxième étape remportée par Mathias Sorgho entre Nagreongo et Tenkodogo (150,5 km).

Le maillot jaune propriété de l’Angola

Cependant, le maillot jaune, le plus convoité du tour revient à l’Angolais Dario Manuelle Antonio. Ce dernier a arraché ce maillot lors de la 7e étape à Moise Mugishi du Rwanda. Pourtant, le Rwandais avait récupéré la tunique à un autre Angolais Bruno Araujo. Il avait d’ailleurs porté le maillot jaune lors de la première et deuxième étape. Dario Manuelle Antonio prend le maillot jaune devant son compatriote Arujo (54s), le Suisse Jonas Doring (1mn24). Bachirou Nikièma est 5e au classement général avec 3mn23s sur le vainqueur de cette édition.

Le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a salué le bon déroulement du Tour du Faso malgré un contexte sécuritaire difficile. « Le Burkina Faso dans cette épreuve n’a pas démérité. C’est une compétition africaine et il faut que le meilleur gagne », a souligné le président du Faso.

90 coureurs issus de 13 équipes ont pris part à cette 32e édition du Tour du Faso. Les pays représentés sont la Côte d’Ivoire, le Togo, le Bénin, le Mali, le Ghana, l’Algérie, l’Angola, le Rwanda, la Belgique (Flandres), la Hollande, l’Allemagne, la  Suisse et les trois formations du Burkina Faso. Débuté le 25 octobre, les cyclistes ont parcouru au total 1205 km. Pour la première fois, le tour a fait une incursion à Dapaong (Togo).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre