formation au profit des acteurs de l’éducation

Amélioration des pratiques enseignantes : Les acteurs en conclave à Ouagadougou

230 0

La qualité de l’éducation dépend de la formation professionnelle de l’enseignant et de l’encadreur. Du 4 au 15 novembre 2019 à Ouagadougou, le ministère en charge de l’éducation nationale en collaboration avec l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF) organise une formation au profit des acteurs de l’éducation. L’accent sera mis sur la formation à l’observation et à l’analyse des pratiques enseignantes.

Le Burkina Faso s’est lancé dans l’amélioration de l’efficacité du système éducatif et de la formation. A cet effet, le ministère en charge de l’éducation a adopté plusieurs outils. Il s’agit, entre autres, du Plan de développement stratégique de l’éducation de base (2012-2021) et du Plan sectoriel de l’éducation et de la formation (2017-2030).

Le programme APPRENDRE vise ainsi à l’amélioration des apprentissages des élèves du primaire et du collège

Malgré ces outils, les résultats scolaires sont en deçà des attentes. Pour relever ce défi, le département de l’éducation en collaboration avec les partenaires ont pris l’engagement de proposer un plan de renforcement de capacité des acteurs. C’est à travers le programme APPRENDRE (Appui à la professionnalisation des pratiques enseignantes et au développement de ressources).  

 « Le programme APPRENDRE s’inscrit dans le cadre d’une réponse innovante au défi de la qualité de l’éducation dans des pays francophones en Afrique. L’objectif principal du programme est de renforcer les capacités des ministères en charge de l’éducation (primaire et collège) des pays ciblés. Egalement à accompagner efficacement leurs enseignants et à renforcer leurs pratiques professionnelles. Le programme APPRENDRE vise ainsi à l’amélioration des apprentissages des élèves du primaire et du collège », a rappelé Minata  Ouédraogo, représentant le secrétaire général du ministère de l’éducation.

une cinquante de participants, composé d’encadreurs pédagogiques du primaire et du secondaire
Une cinquantaine de participants, composé d’encadreurs pédagogiques du primaire et du secondaire

Du 4 au 15 novembre 2019 à Ouagadougou, un atelier de formation est initié sur la mise en œuvre d’un volet du programme APPRENDRE. Il s’agit d’une formation à l’observation et à l’analyse des pratiques enseignantes. Avec une cinquantaine de participants, composé d’encadreurs pédagogiques du primaire et du secondaire, la formation sera assurée par les experts désignés par l’AUF.

L’objectif global de cette formation est d’accompagner les cadres des ministères à mieux identifier les difficultés des enseignants et des élèves. En se basant sur l’observation des pratiques de classe effectives et dans une démarche d’analyse compréhensive du processus enseignement-apprentissage.

Jules César KABORE

Burkina 24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre