Mali : Un chef terroriste tué au Mali, selon Florence Parly

95 0

Un  leader du GSIM aurait été tué au Mali dans la nuit du 8 au 9 octobre 2019, informe RFI qui cite la ministre française des armées Florence Parly.

Il s’agit du Marocain Abou Aberahman al-Maghrebi, considéré comme  numéro 2 du groupe terroriste et proche de Iyad Ag Ghali. Il aurait été tué par les forces spéciales françaises. La ministre française, toujours selon RFI, a donné cette information dans l’avion qui la ramenait de Gao à Paris, après une tournée qui l’a amenée au Burkina et au Tchad. 

Cette information est donnée alors que de nombreuses attaques ont touché le Niger, le Mali et le Burkina en fin de mois d’octobre, faisant plus d’une soixantaine de morts au sein des forces armées des trois pays.

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre