Bertrand Traoré offre un camion chargé de vivres aux déplacées internes

149 0

Bien que vivant des situations difficiles après le cambriolage de son domicile, Bertrand Traoré a encore fait preuve de générosité. L’international burkinabè a décidé de venir en soutien aux personnes déplacées à travers un don de vivres.

La cause des déplacées internes préoccupe l’international burkinabè Bertrand Traoré. Pour soulager ces personnes qui ont dû fuir leurs villages suite aux attaques attribuées aux terroristes, le petit frère de Alain Sibiri Traoré a offert un camion chargé de vivres à ces déplacées internes. En plus des vivres, il  a apporté du matériel de première nécessité à ces derniers. La mère de l’international burkinabè a remis les vivres aux autorités compétences le  6 novembre 2019 à Ouagadougou. 

« Plus de 800 000 compatriotes burkinabè souffrent du fait des attaques terroristes dans mon pays. Pour ce faire, je ne cesserai jamais de tendre la main à toutes ces femmes, ces enfants et ces hommes qui vivent des moments encore plus douloureux que les miens », a indiqué Bertrand Traoré sur sa page Facebook.

Bertrand Traoré n’a pas voulu dévoiler le montant de ces vivres transmis par sa maman. Cependant, il espère que ce don pourra soulager les familles. « À mes frères déplacés internes, du fait des attaques terroristes, j’espère que ce petit geste de cet après-midi effectué par ma mère et les collaborateurs de ma fondation vous donnera un peu de sourire », ajoute-t-il.

Bertrand Traoré n’est pas à son premier geste pour les personnes défavorisées. A travers sa fondation, il a entrepris la réfection des toilettes de son ancienne école et fait un don aux enfants retirés de la rue.

Il y a 1 commentaire

  1. Merci vraiment au jeune burkinabè, soucié des difficultés que traverse le pays. Que tous les burkinabè d’ici ou d’ailleurs fassent ainsi pour sauver la nation endeuillée du jour au lendemain. Mais que les chargés du suivi des soutiens à l’égard de tous les victimes prennent les mesures draconiennes afin ces aides arrivent au bout.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre