JAAL 2019 : Des élèves initiés à l’esprit « consommons ce que nous produisons»  

38 0

La Fédération nationale de l’industrie agro-alimentaire et de transformation du Burkina (FIAB) a lancé le lundi 4 novembre 2019, la 10e édition des Journées agro-alimentaire (JAAL). Elles se tiennent de 4 au 11 novembre à Ouagadougou. Cette activité est présidée par le ministre du commerce, de l’artisanat et de l’industrie, Harouna Kaboré.

« Contribution de la recherche développement à la compétitivité des entreprises agro-alimentaires au Burkina Faso et dans l’espace UEMOA : rôle et responsabilité des acteurs », c’est sous ce thème que se tiennent les journées agro-alimentaires (JAAL) du 4 au 11 Novembre 2019. Le lancement de ces journées a eu lieu le lundi 4 Novembre 2019.

Depuis la célébration des journées agro-alimentaires, la Fédération nationale de l’industrie agro-alimentaire et de transformation du Burkina (FIAB), a jugé nécessaire selon, Simone Zoundi, présidente de la FIAB, de partager avec les enfants, la valeur des produits locaux.

« Les enfants sont organisés par les différentes écoles et sur le thème principal, ils organisent des sketchs, des récitals, des dessins et des concours de cuisine. Et ainsi, nous essayons de voir la compréhension du message qui leur est donné sur la valeur du secteur de l’agro- alimentaire », a-t-elle indiqué.

Les élèves ont concouru des thèmes portant sur l’agro-alimentaire

« Consommons ce que nous produisons », « Le citoyen intègre », « La terre nourricière », « Burkindi » étaient, entre autres, les thèmes sur lesquels les enfants ont concouru. Ils ont eu une semaine, selon Simon Zoundi pour préparer le concours.

« Pendant une semaine, ils ont travaillé pour expliquer leur compréhension à travers les actions qu’ils ont organisées et la clôture, c’est d’attribuer des prix en fonction des résultats obtenus avec espoir que ces résultats vont continuer à produire des effets positifs sur la bonne compréhension de ce que c’est que consommons ce que nous produisons pour préserver la santé des populations et aussi contribuer à un meilleur développement de notre pays », a-t-elle expliqué.

Le 1er prix en récital revient à l’école Yaka qui remporte la somme de 50.000 FCFA. 60.000 FCFA pour l’école Kwamé N’Kruma qui vient 1er dans la catégorie sketch. 25.000FCFA pour Maxime Kaboré, 1er  en dessin et 35.000 FCFA au CEFISE Benaja 1er en art culinaire. Ces gagnants auront la chance de participer à la nuit des JAAL prévue se tenir le vendredi 8 novembre 2019 à la salle des fêtes de Ouaga 2000.

Eliette ZOUNGRANA (Stagiaire)

Burkina 24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre