Burkina : Les produits forestiers s’exposent aux JAAL 2019

50 0

Du 4 au 11 novembre 2019, se tiennent à Ouagadougou, les journées agro- alimentaires (JAAL). C’est la Fédération nationale de l’industrie agro-alimentaire et de transformation du Burkina (FIAB) qui a procédé le lundi 4 novembre 2019 au lancement de ces journées.

A la Maison du peuple de Ouagadougou, à l’occasion des JAAL, des stands offrent à voir divers produits, dont ceux forestiers.

Couchée sur une natte, Alimata Sedgo, nonchalante, nous accueille dans son stand et répond à nos questions. Elle expose du miel, des paniers et des mortiers. Ces paniers et ces mortiers sont faits à base de bois. Pour elle, les mortiers se font de plus en plus rares et difficiles à trouver, car il n’y a pas de bois. Elle dit être pour la préservation de l’environnement mais faut-il, selon elle qu’une solution soit trouvée pour permettre de piler sans avoir à utiliser un mortier en bois.

A quelques pas du stand de Alimata Sedgo se trouve celui de Georgette Ouédraogo. Poudres et biscuits de pain de singe, les feuilles et fruits de balanitès entre autres sont disposés sur sa table. Ces produits ont de multiples vertus, selon elle. « Quand on fait bouillir les feuilles de balanitès et on consomme, ça permet d’éviter les hémorroïdes, tout ce qui est ballonnement et ça fait baisser aussi le taux de sucre pour ceux qui ont le diabète. Il y a ses fruits aussi qui jouent les même rôles », a-t-elle expliqué. Elle a ajouté que le pain de singe et le thé de Moringa sont beaucoup appréciés par ses clients.

Les JAAL sont une bonne initiative, car cela leur permet de faire la promotion de leurs produits, selon Georgette Ouédraogo. « On a l’impression que la population est malade et la plupart de ces maladies sont liées à la mauvaise alimentation donc consommer local donne la santé », a-t-elle remarqué.

Au stand de Cathérine Ouiya, le riz rouge qui vient du Bazèga, selon elle, est beaucoup apprécié des clients. « Depuis qu’on a commencé, les gens en payent beaucoup, parce que c’est un riz antidiabétique », a-t-elle affirmé.

Ursule Séré a fait un tour à la foire pour acheter et découvrir. « C’est une bonne initiative et ça nous aide. Souvent nous voulons des produits que nous ne trouvons pas, et nous ne pouvons pas nous déplacer pour aller sur les lieux. Mais avec ces foires, cela nous aide à découvrir, à acheter et à apprendre beaucoup de choses », a-t-elle confié.

Pas l’affluence des grands jours à la Maison du peuple

La majorité des exposants   rencontrés sont unanimes sur le fait que le marché est morose. Si certains disent que les clients viennent aux environs de 16h, ce n’est pas le cas pour d’autres qui tentent d’expliquer le manque d’affluence par la situation sécuritaire du pays.

Les portes des JAAL se refermeront le dimanche 11 novembre 2019.

Eliette ZOUNGRANA (Stagiaire)

Burkina 24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre