Mali : Les FAMa annoncent un “repli stratégique” de leurs positions isolées

162 0

Sous la pression des forces terroristes, l’armée malienne a décidé d’un changement de tactique consistant à se replier de ses positions éloignées près de la frontière du Niger et du Burkina Faso, très exposées aux attaques pour se regrouper sur des places plus fortes.

A la suite des deux assauts très meurtriers perpétrés par les groupes terroristes contre les Forces Armées du Mali, FAMa, les autorités militaires ont décidé de retirer les postes isolés pour les concentrer dans des points stratégiques. Cette décision est déjà effective au niveau des trois postes d’Anderaboukane et Indelimane, repliés sur Ménaka, et Labbezanga, sur Ansongo. D’autres actions similaires devraient suivre dans les jours prochains.

Le 1er novembre 2019, une attaque avait coûté la vie à 49 soldats à Indelimane, dans l’est du pays. Avant cela, au moins quarante soldats ont été tués dans un double assaut contre les positions militaires à Boulkessy et Mondoro, près de la frontière du Burkina. Ces pertes sont les plus lourdes essuyées par l’armée malienne depuis plusieurs années.

Depuis les attaques d’Indelimane, le président malien Ibrahim Boubacar Keïta a indiqué avoir ordonné à l’armée l‘élaboration d’un “nouveau concept opérationnel”, d’où ces changements d’ordre stratégique.

En effet, même si les conclusions des attaques d’Indelimane et de Boulkessy n’ont pas encore été rendues publiques, des spéculations pointent du doigt, notamment, l’incapacité pour l’armée de dépêcher rapidement des renforts sur les théâtres des opérations.

Dans un souci de reconsidérer notre posture opérationnelle sur le terrain, les unités isolées vont être regroupées en points d’appui et centres de résistance”, a dit l’armée sur Twitter.

Les interprétations de ce repli stratégique sont diverses et suscitent des inquiétudes au niveau de la population. L’armée a toutefois rassuré qu’“il n’est nullement question d’abandonner les populations”, a-t-elle confié.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Source : Africanews

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre

COMMUNIQUE RGPH

Posté par - 10 décembre 2019 0
Le dénombrement de la population dans le cadre du cinquième Recensement général de la population et de l’habitation (5e RGPH)…