Burkina : La Semaine de l’industrie burkinabè a ouvert ses portes

La 2e édition de la Semaine de l’industrie burkinabè et de la journée de l’industrialisation de l’Afrique se déroulera du 18 au 20 novembre 2019. La cérémonie d’ouverture a eu lieu  ce mardi 19 novembre 2019, à Ouagadougou.

Pendant deux jours, les industriels, les transformateurs, les distributeurs, et les étudiants se réunissent autour de la Semaine de l’industrie burkinabè et de la Journée de l’industrialisation de l’Afrique. 

Pour Marcel Sinka, conseiller technique du ministre du commerce, «cette journée d’industrialisation burkinabè se célèbre en marge de l’industrialisation africaine. Il s’agit d’échanger avec l’ensemble des acteurs autour d’un certain nombre de préoccupations afin de permettre à l’industrie de participer et contribuer à notre développement à travers la transformation de nos matières premières ».

Il ajoute qu’une place importante a été donnée aux étudiants pour leur permettre de s’imprégner des préoccupations par rapport au défi que ce secteur doit relever.

Cette deuxième édition a pour thème « promotion d’une industrialisation durable en Afrique de l’Ouest : quelle place pour l’industrie burkinabè dans le développement des chaines de valeurs sous régionales ? ».

Citant le ministre du commerce, Marcel Sinka affirme que le Burkina Faso évolue dans un espace sous régional ou il existe des institutions communautaires comme la CEDEAO et l’UEMOA, qui ambitionnent dans leurs politiques économiques de lever l’ensemble des contraintes à l’industrialisation de notre espace.

Sylvanus Traoré, directeur général du développement industriel, laisse entendre que les différents thèmes sont d’une grande importance car,  dit-il, «  en décomposant la transformation des différentes matières qui sont celles que nous avons devant nous, quel est le positionnement qui doit être celui du Burkina Faso ? Où est-ce que le Burkina peut avoir un avantage comparatif pour se mettre ? Est-ce que c’est sur notre faso danfani ? Est- ce que c’est sur l’impression ? Est-ce que c’est sur les fabrications des produits à usage biomédical ? ».  Autant de questions dont les réponses animeront  les différents thématiques lors des panels.

Il faut noter que la semaine de l’industrie burkinabè se tient dans un contexte où « le Burkina Faso poursuit la mise en œuvre de son plan national de développement économique et social (PNDES) adopté en 2016, et qui ambitionne à l’horizon 2020, de transformer structurellement l’économie burkinabè pour une croissance forte, durable, résiliente, inclusive et créatrice d’emplois décents ».

Saly OUATTARA

Burkina24



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page