Coopération : L’Arabie Saoudite offre le Coran traduit en français et en fulfundé au Burkina

386 0

La communauté musulmane du Burkina Faso est bénéficiaire d’un lot du Coran offert par le Royaume d’Arabie Saoudite. Ces exemplaires du Coran traduits en français et en fulfundé ont été remis ce jeudi 21 novembre 2019 au cours d’une cérémonie à l’ambassade du Royaume d’Arabie Saoudite à Ouagadougou.

C’est un lot composé de quelques milliers d’exemplaires du Saint Coran traduits en français et en fulfundé que le président de la Fédération des Associations Islamiques du Burkina Cheick Aboubacar Doucouré a reçu des mains de l’ambassadeur saoudien Waleed A.M Alhamoudi.

Selon l’ambassadeur saoudien, le Royaume d’Arabie saoudite de par sa place de leader du monde musulman accorde une attention particulière au Saint Coran et à ceux qui le mémorisent. C’est ainsi qu’il a créé le complexe Roi Fahd pour l’impression du Saint Coran à Médine dont la mission principale est d’imprimer le saint Coran, de l’expliquer dans plusieurs langues.

Ces exemplaires du Saint Coran offerts au Burkina ont donc été imprimés par ce complexe en français et en fulfundé pour les besoins de la communauté musulmane du Burkina.

Le ministre de l’administration territoriale, de la Décentralisation et de la Cohésion sociale Siméon Sawadogo, qui a coprésidé la cérémonie avec l’ambassadeur saoudien a traduit au nom du gouvernement burkinabè la reconnaissance du Burkina Faso au Royaume d’Arabie saoudite.

« Dans tout ce que nous faisons, le Royaume d’Arabie saoudite a toujours été avec nous. Ce matin, ils sont en train de poser un acte très important : c’est le fait de montrer aux Burkinabè que notre vivre-ensemble et notre cohésion sociale reposent sur la crainte de Dieu et la crainte de Dieu ne peut se percevoir qu’à travers la connaissance des préceptes que Dieu a édictés et la plupart de ces préceptes se trouvent dans le Saint Coran que nous allons recevoir ce matin », s’est réjoui le ministre d’Etat Siméon Sawadogo.

Donner le coran qui prône la paix… va contribuer à apaiser les cœurs

De l’avis de Siméon Sawadogo, cette remise de Coran aux associations islamiques intervient dans un contexte où le Burkina a besoin de paix et de cohésion sociale. « Et pour cela, donner le Coran qui prône la paix et le vivre-ensemble est un élément important qui va contribuer à apaiser les cœurs et contribuer immensément à retrouver la paix », a-t-il poursuivi.

Le président de la Fédération des Associations Islamiques du Burkina (FAIB), Cheik Aboubacar Doukouré quant à lui a fait savoir que ces livres coraniques vont servir à la communauté musulmane. « Il y a des écoles coraniques et franco-arabes partout au Burkina, mais ces écoles manquent des livres, les mosquées manquent de Coran. Ce don va résoudre ce problème », a-t-il indiqué.

Pour la répartition de ce don, le président de la FAIB précise que chacune des 260 associations que regroupe la FAIB pourra bénéficier de quelques exemplaires dans les prochains jours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre