Burkina : 180 motos et 4 véhicules pour les agents agriculteurs

889 0

Ce lundi 25 novembre 2019 à Ouagadougou, le ministre de l’Agriculture et des aménagements hydro-agricoles, Salifou Ouédraogo, a remis officiellement des motos et véhicules aux directions régionales du département. L’objectif, selon lui, est de promouvoir durablement le secteur agro-sylvo-pastoral, faunique et halieutique productif et résilient orienté vers le marché.

Le ministère en charge de l’agriculture Salifou Ouédraogo a procédé, ce lundi 25 novembre 2019, à la remise de motocyclettes aux directions régionales de l’agriculture et des aménagements hydro-agricoles.

C’est au total 180 motocyclettes et 4 véhicules acquis sur le budget national que Salifou Ouédraogo a remis aux directeurs régionaux. Ce don vient combler l’écart qui existe dans le département de l’agriculture et permettre la proximité des agents avec les communautés pour leur encadrement.

C’est aussi dans le souci de renforcer les capacités opérationnelles du personnel d’encadrement agricole pour plus d’efficacité et d’efficience dans les offres de services techniques aux producteurs.

« Avec les différents programmes d’ajustement structurel, notre système national de vulgarisation a été détruit et donc le gouvernement a pris toute la décision ces dernières années de mettre toutes les dispositions nécessaires afin que nous puissions reconstituer ce système national de vulgarisation », a expliqué Salifou Ouédraogo.

« Un agent sans moto, ça va être difficile »

Selon le ministre, il incombe d’œuvrer à promouvoir durablement un secteur agro-sylvo-pastoral, faunique et halieutique productif et résilient orienté vers le marché. « Pour reconstituer ce système de vulgarisation, il faut que les agents puissent avoir des motos. Parce qu’aujourd’hui un agent sans moto, ça va être difficile de pouvoir être proche des communautés », a-t-il précisé.

Par ailleurs, le responsable du département a fait savoir qu’en plus des motos, chaque agent bénéficiera d’un appui financier de 30 000 FCFA par mois en vue de faciliter la conduite des activités.

A l’entendre, d’ici début 2020, des moyens mis en œuvre  pour que tous les agents puissent avoir des motos et pouvoir être auprès des populations. Les responsables régionaux saluent cette action du gouvernement.

« Ces motos nous permettront facilement d’avoir accès à ces producteurs »

« Je dirai que c’est un geste honorable qui vient nous soulager. Parce que ça va nous permettre d’avoir plus accès aux producteurs qu’on encadre et nous permettre également d’atteindre les objectifs qui nous sont fixés », a apprécié Kadidia Doro, directrice régionale du centre qui a reçu au total 7 motocyclettes.

Elle a salué l’initiative. « Il y a déjà des prévisions qui ont été faites, des intentions de productions qui sont là. C’est à nous de les accompagner pour qu’ils puissent atteindre ces objectifs. Ces motos nous permettront facilement d’avoir accès à ces producteurs, de leur donner l’appui conseil nécessaire dont ils ont besoin pour qu’ils puissent avoir de bons rendements », a-t-elle soutenu.

En rappel, c’est au total 866 engins qui ont été injectés en deux ans dans le réseau d’appui-conseil, selon le ministre Salifou Ouédraogo. Il a exhorté les directeurs régionaux à une répartition optimale et une gestion vertueuse des engins ainsi mis à leur disposition et à veiller à la durabilité de ces outils de travail. Il les a par ailleurs invités à faire preuve de rationalité et d’équité en accordant la priorité au personnel dépourvu de moyen de déplacement.

Aïna TOURE (stagiaire)

Burkina 24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *