Crise humanitaire : Le Royaume d’Arabie saoudite solidaire des déplacés internes au Burkina

394 0

Le Royaume d’Arabie Saoudite exprime sa solidarité aux déplacés internes et personnes vulnérables du Burkina Faso. Ce mercredi 27 novembre 2019, le Centre du Roi Salman pour le secours et les Aides humanitaires a offert de l’aide alimentaire et sanitaire au ministère en charge de l’action humanitaire du Burkina Faso.

Conformément aux instructions du Roi Salman d’Arabie Saoudite d’octroyer 4 millions de dollars sous forme d’aides alimentaires et sanitaires au Burkina Faso, la quatrième tranche de cette aide vient d’être remise au gouvernement burkinabè.

Pour cette quatrième tranche, C’est plus de 40 000 tonnes de vivres (riz, de maïs), de non-vivres (tentes) et d’appareils médicaux (tensiomètres) que la ministre de la Femme, de la solidarité nationale, de la famille et de l’action humanitaire, Hélène Marie Laurence Ilboudo/ Marchal a reçus des mains de l’ambassadeur d’Arabie Saoudite Waleed A.M Alhamoudi.

Au nom du gouvernement, la ministre LaurenceMarchal/Ilboudo a exprimé toute sa gratitude aux autorités saoudiennes pour leur générosité. « Je voudrais dire merci pour cet élan de générosité et dire que nous savons combien le peuple saoudien supporte notre peuple qui traverse actuellement des moments difficiles », s’est-elle exprimée.

Cette aide va permettre de soulager les personnes déplacées internes et les personnes vulnérables.

A en croire la ministre en charge de l’action humanitaire, cette année, il y a eu des zones où des gens n’ont pas pu cultiver. D’où la nécessité de prévoir ces zones de soudure.. Et pour cela, le gouvernement burkinabè peut compter sur le soutien du Royaume d’Arabie Saoudite.

 « Ils ont dit que si nous avions des requêtes, de les leur soumettre. Nous allons donc travailler avec eux afin de pouvoir répondre au mieux pour que les populations puissent avoir à manger », s’est réjouis Laurence Marchal/Ilboudo.

Cette aide sera acheminée dans toutes les provinces et distribuées aux personnes vulnérables et aux déplacés.

A noter qu’à la date du 2 octobre 2019, le ministère en charge de l’action humanitaire faisait état de 486 360 déplacés internes fuyant l’insécurité et les attaques répétées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre