Tour du Faso 2019 : « Le Burkina Faso n’a pas gagné mais… »

92 0

Le niveau de la compétition du Tour du Faso 2019 était élevé selon le comité national d’organisation. Celle-ci a animé une conférence de presse le mercredi 27 novembre 2019 pour faire le bilan de cette 32e édition.

Le comité d’organisation veut désormais se pencher sur la prochaine édition

« Nous avons fait du tour du Faso une réussite totale. Cela nous a permis de montrer et de réaffirmer aux autres peuples du monde notre capacité de résilience face au phénomène du terrorisme. Nous avons parcouru toutes les contrées du Burkina Faso et on peut se réjouir de le dire aujourd’hui, ce tour a été un grand succès », déclare le secrétaire général du Ministère des sports et des loisirs (MSL) Hermann Yabré. Pour lui, l’organisation de la 32e édition du Tour du Faso est la preuve que le Burkina Faso est fréquentable malgré un contexte sécuritaire marqué par le terrorisme.

Le président du comité national d’organisation (CNO) du Tour du Faso 2019 Yasnémanégré Sawadogo, également président de la Fédération burkinabè de cyclisme, salue le niveau de la compétition. Elle a affiché des vitesses moyennes tournant autour de 45 km/h.

« Le Burkina Faso n’a pas gagné son tour, mais le peloton a affiché une moyenne européenne. Mais le fait de voir que les coureurs ont animé la course me remplit d’espoir », relève Yasnémanégré Sawadogo. Il assure que le comité d’organisation n’aura pas de dette. Les recettes attendues sont de 482 millions 685 mille 113 francs CFA. Les dépenses s’élèvent à 481 millions 336 mille 039 francs CFA, soit un bénéficie de 481 millions 336 mille 039 francs CFA.

L’objectif du Burkina Faso était de remporter le maillot jaune porté avant le tour par Mathias Sorgho. Mais le bilan est satisfaisant selon Martin Sawadogo, directeur technique national (DTN). Le Burkina Faso s’en sort avec trois victoires d’étape dont deux de Bachirou Nikièma. En plus, l’équipe burkinabè a remporté le maillot vert du classement aux points et le maillot des sprints intermédiaires en plus de la cinquième place.

Le comité national d’organisation a reconnu quelques difficultés d’hébergement lors de certaines étapes. Mais il a assuré que ces erreurs seront corrigées pour les prochaines éditions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre