Université Joseph Ki-Zerbo : Echanges et découvertes aux journées portes ouvertes

199 0

L’Université Joseph Ki-Zerbo a ouvert ses portes au public à l’occasion de la 9e édition des Journées scientifiques et portes ouvertes (JSPO). Après la cérémonie d’ouverture, des étudiants se sont présentés au stand pour apprendre ce qui se passe dans d’autres filières que celles qu’ils fréquentent.

Le département de biologie écologie animale intéresse beaucoup d’élèves

Depuis ce jeudi 28 novembre 2019, des stands occupent la route qui passe devant l’Unité de formation et de recherche en lettres, art et communication (UFR/LAC) de l’Université Joseph Ki-Zerbo. Des élèves et étudiants défilent entre les stands. Ils s’arrêtent, interrogent, échangent avec les occupants avant de poursuivre leur chemin. Le stand occupé par le laboratoire de simulation et d’acquisition de compétence de l’URF Sciences de formation et de recherche en sciences de la santé (SDS) de cette Université se distingue par l’attroupement autour.

Les visiteurs peuvent également découvrir l’histoire du Burkina Faso à travers ces objets

Le docteur Eric Bombiri, du département de gynécologie obstétrique de l’hôpital Yalgado Ouédraogo, des mannequins posés devant lui, explique aux visiteurs les techniques d’autopalpation des seins, des méthodes contraceptives, l’examen d’une femme enceinte. Ces journées portes ouvertes permettent au public de comprendre comment sont formés les futurs médecins selon Eric Bombiri. « Une fois affectés en gynécologie obstétrique, les stagiaires doivent passer par le modèle anatomique avant de passer sur les clientes réelles. Cela répond à un besoin de sécurité et de qualité des soins », commente le gynécologue.

On s’intéresse aussi aux questions de météo

« Les JSPO, une opportunité »

« J’ai appris beaucoup de choses. Il y a des choses je ne savais pas qu’on pouvait en parler facilement comme ça», commente  Djémiratou Simporé, étudiante en première année d’économie. Mariam Lankaondé étudiante en géographie, explique que  cette visite lui a permis de comprendre ce qui se passe dans les autres filières.

A l’Université Joseph Ki-Zerbo, l’astrophysique passionne des étudiants

Quelques mètres plus loin, l’engouement est similaire au stand du laboratoire de biologie et écologie animale. Des papillons, des insectes aquatiques ou terrestres, des squelettes de poules, de chauves-souris, d’escargot  sont présentés. Pierre Silga, doctorant, guide les participants dans ce stand. « Les JSPO sont une opportunité pour les différents laboratoires de pouvoir présenter au public ce que nous faisons comme activité de recherche, les résultats et les différentes potentialités qu’il y a », affirme Pierre Silga. Pour lui, l’engouement dans les différents stands montre que les étudiants ont soif de comprendre ce qui se passe dans les autres filières. L’édition 2019 des JSPO prend fin ce samedi 30 novembre 2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre