regroupement des commerçants du Kadiogo (RCK)

Ouaga : Des commerçants réclament leur argent à un syndicat

82 0

Le Syndicat national des commerçants du Burkina (SYNA-COM-B) avait procédé en 2016 au lancement du fonds de solidarité commerciale à Ouagadougou. Cette initiative visait à la création d’une société coopérative pour pallier au déficit d’accès au crédit. Ce lundi 2 décembre 2019 à Ouagadougou, le regroupement des commerçants du Kadiogo (RCK) a dénoncé le mutisme des acteurs.

Le regroupement des commerçants du Kadiogo (RCK) a animé un point de presse ce lundi 2 décembre 2019 à Ouagadougou. L’objectif général était de réclamer leur argent encaissé par le syndicat des commerçants du Burkina (Syna-Com-B).

« Depuis qu’ils (Synat-Com-B) sont venus prendre notre argent depuis 2014, jusqu’à nos jours, plus de communication et pas de prêts. Nous demandons des explications », a expliqué le porte-parole du RCK, Mazou Kabré. A l’écouter,  plusieurs tentatives pour avoir des informations au niveau du Synat-Com-B sont restées vaines.  

Lire également 👉Commerce : Une société coopérative pour ouvrir l’accès au financement 

« On ne veut même plus les prêts. On veut notre argent. Quel sera le sort réservé pour ceux qui avaient cotisé et qui ne sont plus de ce monde ? », a lancé Mazou Kabré. Toutefois, il a fait savoir que si rien n’est fait, dans les jours à venir, « nous allons ester en justice ».

En rappel, en 2014, pour pallier au manque de financement et de mécanismes d’accompagnement dans le secteur commercial, le SYNAT-COM-B avait eu l’idée d’une coopérative. En outre, cette structure devait mobiliser des ressources afin d’organiser la solidarité entre commerçants.

Des commerçant se sont engagés dans l’espoir d’obtenir des facilités et de l’accompagnement dans le développement de leur activité.

Jules César KABORE

Burkina 24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre