Burkina : Burkina Yirwa rend hommage au Pr Joseph Ki-Zerbo

181 0

Le parti Burkina Yirwa se rappelle et rend hommage au professeur Joseph Ki-Zerbo.

Treize ans déjà que  notre grand camarade, le professeur Joseph KI-ZERBO nous a quitté. Treize ans déjà que le parti qu’il a fondé, végète. Treize ans que ses proches et connaissances pleurent sa disparition et tiennent à perpétuer sa mémoire. Tous les ans et durant des années, sa famille biologique et ses admirateurs perpétuent sa mémoire à travers la Fondation Joseph KI-ZERBO, la génération Joseph KI-ZERBO et le Comité International Joseph KI-ZERBO. Grand merci à toutes ces bonnes volontés.

Chers camarades, pour nous, le professeur Joseph KI-ZERBO a été et demeure surtout un grand intellectuel et un phénomène politique. Grand intellectuel à travers ses nombreux écrits sur l’histoire d’Afrique que nous n’avons pas encore fini d’exploiter. Grand homme politique qui principalement à partir de la Guinée Conakry de Ahmed Sékou TOURE jusqu’à son regrettable décès, n’a cessé de prêcher au moins trois vérités essentielles : l’unité africaine vraie, le socialisme africain authentique et la bonne gouvernance.

Chers camarades, nous nous devons de garder ce seul idéal qui peut faire progresser l’Afrique. Car, aujourd’hui notre Afrique encore largement conduite par un occident néocolonial, surtout dans sa partie francophone ne pourra jamais connaitre le développement dans ces conditions. Aujourd’hui, nos rapports, notamment avec la France servent principalement les intérêts français. Nous devons savoir qu’aucun pays ne peut se développer en étant au service d’un autre Etat. Et cet asservissement, le Professeur Joseph KI-ZERBO l’a combattu jusqu’à sa mort, sans être nullement décoré de son vivant par les pouvoirs politiques burkinabè.

Chers camarades, osons être momentanément incompris par beaucoup : les profiteurs, les opportunistes, les jouisseurs du jour…bref, toux ceux qui pensent aujourd’hui que la politique, c’est savoir se faire de la place pour manger, et pas plus. Soyez assurés camardes, qu’aucun pays ne peut être mené au progrès véritable sans sacrifices.

Et les sacrifices doivent venir d’abord et surtout des tenants du pouvoir. Si vous voulez savoir où on va, demandez comment font ceux qui nous dirigent. Mais attention, l’opposition chez nous est presque entièrement composée de ceux qui n’ont pas eu de places convenables au pouvoir en place. Alors, restons donc très vigilants !

Sachons tous que nous aurons des comptes à rendre un jour au peuple ; personne n’y a échappé en dehors du capitaine Thomas SANKARA dont les bonnes œuvres sont toujours louées. Ne rêvons jamais que l’histoire de ce pays s’écrit avec une minorité de possédants.  

Camardes, mon dernier mot est pareil au premier : la fidélité au professeur Joseph KI-ZERBO. Aujourd’hui et désormais, nous allons nous référer à lui notre modèle qui, jusqu’à sa mort n’a cessé de nous montrer le juste chemin à suivre pour notre pays le Burkina Faso et pour l’Afrique.

C’est pour toutes ces raisons qu’aujourd’hui, nous, compagnons et admirateurs du professeur Joseph KI-ZERBO, décidons officiellement et publiquement de poursuivre sa grande œuvre politique

Professeur Joseph KI-ZERBO, merci !

Professeur Joseph KI-ZERBO, Que Dieu Tout Puissant t’accueille en sa demeure !

Ouagadougou le 03 Décembre, 2019

Pour le Secrétariat Exécutif National de Burkina Yirwa, le Président

  Etienne TRAORE

B24 Opinion

Les articles signés B24 Opinion sont la propriété de Burkina24 et soumis par nos lecteurs. Pour partager votre coup de gueule à publier sur Burkina 24 rendez-vous sur Coup De Gueule Coup De Coeur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre