Tourisme : Le Rwanda devient sponsor du PSG

168 0

Le Paris Saint-Germain a annoncé le mercredi 4 décembre 2019 un partenariat de trois ans  avec le Rwanda. Pour Kigali, ce partenariat est le second du genre après celui avec le club anglais d’Arsenal, estimé à près de 40 millions de dollars. L’objectif au cœur d’une telle entreprise est de promouvoir le tourisme et les produits rwandais.

Le Parc des Princes, le stade emblématique du club parisien du PSG,  devrait être dès la saison prochaine  aux couleurs du logo « Visit Rwanda », le slogan visant à attirer davantage de touristes dans le pays. Ce même logo sera visible également sur les maillots d’entraînement des joueurs, et sur les maillots officiels de l’équipe féminine du PSG. En outre, les supporters pourront également savourer du thé et du café « made in Rwanda » au stade parisien.

Le Rwanda Development Board, l’agence gouvernementale derrière ce partenariat, n’a tout de même pas dévoilé le montant de cette opération. Il compte, par ailleurs sur la notoriété des joueurs du PSG, attendus au Rwanda dans les prochains mois en vue de faire la promotion des sites touristiques du pays.

Le précédent contrat avec Arsenal avait soulevé de vives critiques de la part de parlementaires de pays donateurs d’aide au développement au Rwanda. Pour eux, un tel investissement est fortement discutable au regard des chiffres de l’Unicef qui indiquent que  39% de la population vit sous le seuil de pauvreté.

En réponse le Rwanda Development Board a indiqué qu’une telle opération  contribue à entretenir l’embellie économique dans le pays et l’explosion du secteur du tourisme.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Source : RFI

Il y a 1 commentaire

  1. Votre commentaire témoigne votre méconnaissance des réalités rwandaises sous Kagamé. Vous semblez ignorer que la doctrine économique de Kagamé est le libéralisme intégrale caractérisé par la transformation du Rwanda en patrimoine personnel par Kagamé. Le Rwanda appartient à celui-ci et les siens. Ses associés sont des multinationales anglo-saxonnes. Il a privatisé tous les secteurs du Rwanda et aucun n’a été épargné. Le secteur du tourisme en fait partie. Les gains réalisés par les entreprises de tous les secteurs au Rwanda appartiennent aux détenteurs du capital de ces entreprises au premier rang Kagamé. Celui-ci est classé cinquième millionnaire chef d’Etat africain, en réalité, il est au premier rang car ses avoirs planqués dans les paradis fiscaux n’ont pas été pris en compte par le journal américain qui a révélé cette information. Les 30 millions de dollars US et plus qu’il a va payer à Paris Saint Germain c’est pour optimiser les gains des entreprises de tourisme dont il est un des propriétaires. Il ne s’agit donc pas d’œuvrer dans l’intérêt des Rwandais. Il n’est pas nécessaire d’être expert en économie pour comprendre que ça. Les méfaits du libéralisme intégral ne sont pas à démontrer car il est à l’origine des révolutions en Europe. Le système économique rwandais n’existe nulle part en Afrique. C’est une mafia qui règne sur le Rwanda , le tout en sus de la terreur contre des Rwandais sur l’ensemble du Rwanda.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre