Journée internationale des volontaires : Collecte de fonds pour les déplacés au Burkina

151 0

Le 5 décembre de chaque année, le monde entier célèbre la journée internationale des volontaires. En effet, ce jeudi 5 décembre 2019, le Groupement d’intérêt public- Programme national de volontariat au Burkina Faso (GIP-PNVB), a organisé la cérémonie de lancement des activités, suivie de la soirée du volontariat et de collecte de fonds, pour soutenir les déplacés internes. Elle est placée sous la présidence du ministre de la jeunesse Salifo Tiemtoré.

Près de 10.000 volontaires seront mis sur le terrain à partir de 2020, c’est l’engagement que le ministre en charge de la jeunesse a pris ce jeudi 5 décembre 2019, lors de la soirée du volontariat et de collecte de fonds. Cette journée est placée sous le thème « Volontariat pour un futur inclusif ».

Les premiers fonds qui seront collectés, serviront, selon le directeur général du Groupement d’intérêt public- Programme nationale de volontariat au Burkina Faso (GIP-PNVB), Boureima Nabaloum, à financer les missions des volontaires nationaux qui sortiront sur le terrain, afin de faciliter la gestion des déplacés internes.

« Un appel a été lancé pour demander aux organisations de volontaires de l’ensemble des pays du monde, de mettre l’accent sur l’inclusion sociale. Plusieurs millions de personnes dans le monde ne se sentent pas inclues dans leur propre société. Nous avons souhaité qu’un appel soit lancé, pour une contribution volontaire de l’ensemble des acteurs et partenaires, pour collecter des fonds pour prendre en charge les personnes déplacées. Une personne déplacée est une personne qui se sent déjà exclue parce qu’elle a quitté sa localité d’origine et ne se retrouve plus dans la société », a-t-il indiqué.

Pour le ministre de la jeunesse Salifo Tiemtoré, il est important de rendre les déplacés indépendants, en leur octroyant des activités génératrices de revenus. Ils bénéficieront également de l’encadrement des volontaires.

« Nous allons mettre ces jeunes à la disposition du ministère de l’action sociale et de la solidarité, à la disposition des collectivités territoriales et à la disposition des déplacés, afin de les accompagner, les aider mais aussi, essayer de faire en sorte, que ces gens déplacés ne puissent pas simplement vivre des dons qu’on leur donne, mais qu’on essaie de voir est-ce qu’il n’y a pas une possibilité de leur trouver de l’emploi, mais aussi de les encadrer. Aussi, ils accompagneront les jeunes enfants qui ont été déplacés de leurs classes pour qu’ils ne perdent pas leurs formations scolaires », a-t-il confié.

Deux partenaires du GIP-PNVB, à savoir le Programme des Nations-Unies pour le développement (PNUD) et le Fonds des Nations-Unies pour l’enfance (UNICEF) ont remis chacun 10.000 dollars pour les déplacés internes. La levée de fonds continuera jusqu’à 2020, selon Boureima Nabaloum.

La journée internationale des volontaires va se poursuivre le vendredi 6 décembre 2019 à Tenkodogo, où un plaidoyer sera fait, selon le directeur général, auprès des autorités régionales et coutumières entre autres, pour leur expliquer l’importance du volontariat et en quoi il peut être un outil de développement.

Eliette ZOUNGRANA (Stagiaire)
Burkina 24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre