Coupe du Conseil régional du centre : L’arrondissement 6 remporte la 2e édition

637 0

L’arrondissement 6 de la commune de Ouagadougou a remporté la 2e édition de la Coupe du Conseil régional du centre en football. Il s’est imposé 1 à 0 face à l’arrondissement 2 en finale.

La compétition a permis de rassembler les jeunes selon les organisateurs

En football, l’arrondissement 6 est le plus fort dans le centre pour l’année 2019. Après près de trois mois de compétition, cette commune s’est imposée en finale en battant (1-0) l’équipe de l’arrondissement 2 le samedi 7 décembre 2019. Un but de Damien Thiombianou a permis de sceller la victoire. Les organisateurs ont choisi le terrain de l’arrondissement 8 situé au quartier Bissinghin pour disputer cette finale dont Aristide Bancé en est un co-parrain. 17 communes ont représenté les six communes rurales et la commune de Ouagadougou.

« Vu la situation que vit le pays, c’est une contribution du Conseil régional du centre pour qu’il y ait une cohésion », s’est réjoui le président du Conseil régional du Centre Eric Tiemtoré. Il estime ses « objectifs atteints ». C’est pourquoi, le thème retenu pour cette deuxième édition était : « A travers le sport, cultiver le vivre ensemble ».

De la cohésion

Le gouverneur de la région du Centre a également salué l’organisation de cette compétition. Il a encouragé le président du conseil régional du centre à persévérer avec une telle compétition. « Car, le sport apporte la santé que ce soit au corps ou à l’esprit. Cela nous permet d’avoir une jeunesse en bonne santé pour le développement du pays », admet-t-il. Pour réussir cette lutte, selon Sibiri de Issa Ouédraogo, « il faut de la cohésion. Et cette compétition permet d’apporter de la cohésion au sein de la jeunesse pour qu’ensemble nous puissions conduire ce pays au développement ».

La compétition a permis de rassembler les jeunes selon les organisateurs

Aristide Bancé et Ibrahim Congo, représentant Afrique de Kappa sport international,  ont associé leur image à ce tournoi. « Je suis dans le sport, il y a plus d’une vingtaine d’années. C’est une bonne chose de réunir les jeunes autour du sport et surtout du football. La mobilisation nous permet de nous réjouir. Nous nous sommes dits qu’il fallait mieux l’année prochaine pour que la compétition grandisse », a dit Ibrahim Congo, le parrain du tournoi.

Pour lui, en réunissant les jeunes de cette manière, cela permet de les mettre à l’abri de certains « comportements déviants ». Les organisateurs ont assuré de la tenue de la troisième édition l’année prochaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre