ENEP de Tenkodogo : « Nous sommes au bout du tunnel »

353 0

Le ministre de l’Education nationale, de l’alphabétisation et de la promotion des langues locales (MENAPLN), le Pr Stanislas Ouaro, a visité les chantiers de l’Ecole nationale des enseignants du primaire (ENEP) de Tenkodogo dans le Centre-est, le dimanche 8 décembre 2019.

Pour la réalisation de l’Ecole nationale des enseignants du primaire de Tenkodogo, fruit d’une coopération entre la Banque islamique de développement (BID) et l’Etat burkinabè, ce sont environ cinq milliards de F CFA qui ont été mobilisés.

A l’Ecole d’application, les travaux se poursuivent – B24

Pour s’imprégner de l’état d’avancement des travaux, le ministre en charge de l’éducation nationale, accompagnée d’une forte délégation était à Tenkodogo, dans le Centre-est, en marge de la célébration du 11-Décembre. « Je suis venu voir un peu ce qui se passe et surtout préparer l’inauguration de l’ENEP de Tenkodogo qui est prévue au mois de février 2020 », a indiqué le Pr Ouaro à la fin de sa visite.

De l’amphithéâtre de 500 places à l’Ecole d’application en passant par les logements, le ministre a touché du doigt, les réalisations de « la 8e école réalisée ». « Nous sommes au bout du tunnel maintenant parce qu’il restait quelques bâtiments complémentaires et ces bâtiments complémentaires sont totalement achevés pour certains, comme les logements et l’amphithéâtre », a commenté le ministre Ouaro.

Le Pr Stanislas Ouaro dans l’amphithéâtre de l’ENEP de Tenkodogo – B24

Huit logements, des villas, ont été érigés sur le site de l’ENEP. L’Etat burkinabè en a réalisé un et les sept autres par le projet.

« Au niveau de l’Ecole d’application, vous avez de très grandes salles divisées en deux. Une partie qui sert aux élèves-maîtres pour venir observer les cours et une partie réservée aux élèves et leurs enseignants. Ces infrastructures sont en cours d’achèvement. Elles le seront totalement d’ici la fin de ce mois », a estimé le ministre.

Le ministre en charge de l’éducation nationale a aussi indiqué que l’Etat burkinabè est à la recherche de ressources pour l’érection des ENEP de Manga et de Banfora.

Le ministre Ouaro et sa délégation lors de la visite – B24

Ignace Ismaël NABOLE

Burkina 24

Ignace Ismaël NABOLE

Journaliste reporter d'images (JRI).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre