Grand prix ASECNA : La dixième édition pour Abdoulaye Rouamba

180 0

L’Association des jeunes coureurs de Koudougou (AJCK) est le grand vainqueur de la 10e édition du grand prix de l’Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar (ASECNA). Abdoulaye Rouamba est arrivé en tête de cette compétition qui commémorait les 60 ans de l’institution.

Abdoulaye Roumba empoche 200 mille francs CFA en plus du troé

118 kilomètres. C’est la distance que devaient parcourir 90 coureurs au 10e Grand prix ASECNA. Ce dimanche 8 décembre 2019 sur l’avenue Charles de Gaulle, presque tous les cadors étaient présents. Aziz Nikièma, Bachirou Nikièma, Paul Daumont, Mathias Sorgho etc. C’est tout timidement que le peloton s’ébranle depuis Zorgho. Mais aux différents points chauds, quelques coureurs s’illustrent pour remporter des prix de motivation.

A environ 10 tours (4,4km à parcourir 10 fois) de la fin sur l’Avenue Charles de Gaulle, un groupe de dix coureurs menés par Bachirou Nikièma, le meilleur Burkinabè au Tour du Faso 2019 et vainqueur du Tour de Guinée, et Paul Daumont s’échappent. Derrière, le peloton ne semble pas inquiet et reste calme. Les échappés essaient alors de creuser l’écart. Ils sont à plus de deux minutes. Aziz Nikièma tire l’échappée pour rattraper.

Le public pousse les poursuivants qui tentent le tout pour le tout. Malgré les efforts, les fuyards à un tour de la fin ont assuré l’essentiel. Abdoulaye Rouamba dit « Petit Rouamba », s’impose au sprint. Temps mis 2h55mn43s, soit une vitesse moyenne de 46,196 km/h. Il devance Salifou Yerbanga (AS Bessel) et Arnaud Djiguemdé (USFA).

Ce dixième grand prix coïncide également avec le 60e anniversaire de l’ASECNA. « 60 ans de l’ASECNA, c’est 60 ans de solidarité, de coopération et d’intégration. C’est un modèle en Afrique et elle a su s’imposer comme le leader en matière de fourniture des services de la navigation aérienne », assure le représentant de l’ASECNA auprès du Burkina Faso Jacques Gom-Aïam. Il retient que l’institution qu’il dirige au Burkina Faso a pu est un outil de magnification de l’aviation civile dans le monde.

« Nous avons une position géographique qui doit nous interpeller dans le domaine de l’aviation civile », estime le ministre des transports de la mobilité urbaine et de la sécurité routière Vincent Timbindi Dabilgou.

D’autres activités sportives vont marquer la commémoration des 60 ans de l’ASECNA.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre