Tenkodogo : Le Citoyen du renouveau prêche la contribution de la culture au développement

146 0

A l’avant-veille de la célébration des festivités du 11-Décembre 2019 dans la ville de Tenkodogo, une équipe du laboratoire le Citoyen du renouveau a animé une conférence ce 9 décembre 2019 sur les enjeux de l’apport du secteur de la culture au développement du Burkina Faso. Cette activité a regroupé plusieurs personnalités du monde culturel.

Définir une approche d’élaboration d’une politique culturelle pour un développement endogène du Burkina Faso. Tel est l’objectif du laboratoire Citoyen du Renouveau à travers cette conférence publique.

Pour ce faire, quatre communications ont été assurées par des sommités du monde de la culture, comme Pr Ibrahima Wane, Etienne Minoungou, Baba Hama et Patrice Kouraogo. Des autorités politiques, notamment le premier Chef du département de la culture, Abdoul Karim Sango et son collègue, Harouna Kaboré ont, dans leurs messages respectifs, loué la pertinence de cette initiative qui participe à une prise de conscience des Burkinabè sur l’importance de la culture dans le développement de nos Etats.  

« La culture est et restera la locomotive du développement de nos pays dits en voie de développement. Sans émancipation culturelle, il n’y aura point pour nous d’indépendance politique et économique », a martelé le Président du Citoyen du Renouveau, Mathieu Tankoano, durant son intervention.

C’est donc conscient du rôle majeur de la culture en tant que moteur de développement et ferment de la construction d’un Etat-nation que s’est tenue cette conférence publique.

Après Ouagadougou et Bobo-Dioulasso où ont eu lieu respectivement des symposiums sur le renouveau économique et le renouveau industriel du Burkina Faso, c’était au tour de Tenkodogo d’aborder la question de la renaissance culturelle.

A terme, plusieurs ateliers régionaux seront organisés en vue du traitement de sujets de politiques sectorielles.

Ima GOUBA

Pour Burkina24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre