59e anniversaire de l’indépendance : ONATEL SA offre un monument flambant neuf à la ville de Tenkodogo

818 0

La nationale des télécommunications (ONATEL SA) a offert un monument flambant neuf à la Cité de Naaba Zoungrana. L’inauguration de ce monument dressé à la Place de la Nation de Tenkodogo est intervenue ce mardi 10 décembre 2019 en marge d’une cérémonie de décoration à laquelle ont pris part les autorités administratives, coutumières et religieuses du Centre-Est.

C’est un monument constitué d’un support métallique de 400 kg surmonté d’une flamme en bronze de 90kg qui se dresse en plein milieu de la Place de la Nation de Tenkodogo.

« La forme du support a la silhouette d’une femme, signe de vie. La flamme éclatante symbolise la lumière, la vie », explique le concepteur du monument, Hamidou Nana.

Ce monument, Tenkodogo et la région du Centre-Est le doivent à ONATEL SA, qui a financé intégralement sa conception. Il aura coûté au premier réseau de téléphonie au Burkina la coquette somme de 7 millions de FCFA.

Ce monument, aux dires du Secrétaire Général de la Région du Centre-Est, Abdoulaye Bassinga, est un flambeau pour dire que le Burkina doit rester debout. « C’est le 100e anniversaire de notre pays et nous devons tenir le flambeau pour le transmettre aux générations futures », a-t-il fait savoir et d’ajouter que ce monument traduit la fierté de toute la région.

Michel  Zinkoné, directeur régional de l’Est de l’ONATEL SA

Le monument est bâti à la Place de la Nation de Tenkodogo, là où aura lieu la cérémonie de passage de témoin à la région des Cascades organisatrice de la prochaine édition du 11-Décembre.

Abdoulaye Bassinga (secrétaire général de la région du Centre-Est) a saisi l’occasion pour traduire la gratitude de toute la région au généreux donateur qu’est l’ONATEL SA.

Selon le directeur régional de l’Est de ONATEL SA, Michel Zinkoné, en tant qu’entreprise citoyenne, la société investit chaque année au côté de l’Etat pour l’organisation du 11-Décembre. « C’est dans ce cadre que l’ONATEL SA a débloqué 800 millions de F CFA pour moderniser des infrastructures, une école et c’est dans ce sens que nous avons offert ce monument à la ville de Tenkodogo », a-t-il expliqué.

Maxime Kaboré

Burkina 24

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *