Éthiopie: la police fédérale déployée dans 45 universités

119 0

Le ministère des Sciences et de l’Éducation supérieure a décidé du déploiement de la police fédérale dans soixante-quinze (75)  universités pour y ramener le calme à la suite du meurtre de sept (7) étudiants dans des heurts à caractère ethnique.

Les affrontements à caractère ethnique ont débuté dans la région Amhara avant de se répandre dans la région Oromiyaa avec son corolaire de représailles. La police locale s’est malheureusement révélée incapable d’assurer la protection des étudiants.

Selon le porte-parole du ministère des Sciences et de l’Éducation supérieure, l’intervention de la police fédérale au sein de ces universités du pays se justifie par l’inefficacité des agents de sécurité des campus dont, par ailleurs, cinq ont été arrêtés pour leur implication dans ces violences.

Le 9 novembre 2019, deux étudiants oromos ont été tués à la suite d’une bagarre au sein du campus de Woldiya, en région Amhara à l’issue d’un match de football diffusé à la télévision.

Dans les jours suivants, des non-oromos ont été visés dans différentes universités d’Oromiyaa.

Le gouvernement éthiopien a annoncé l’adoption de plusieurs mesures en vue de la sécurisation de ces 45 universités que compte le pays.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Source : RFI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre