Burkina : Les directions des systèmes d’information en conclave

1329 0

Le Forum national des directions des systèmes d’informations du Burkina Faso (FNSI) a débuté ce 17 décembre 2019 à Ouagadougou à la Direction générale des douanes en présence de plusieurs autorités et acteurs de l’informatique.

Organisée par le ministère du Développement de l’Economie numérique et des Postes, et placée sous la présidence de madame la ministre dudit ministère, Hadja Fatimata Ouattara, cette 3e édition du Forum national des directions des systèmes d’informations (FNSI) qui se tiendra du 17 décembre 2019 au 18 décembre 2019, est placée sous le thème « Modernisation du système d’information de l’administration burkinabè : Quelle démarche globale pour les directions en charge des systèmes d’information (DSI) ? »

Selon les organisateurs, le choix de ce thème rentre dans la dynamique selon laquelle les Gouvernements définissent et mettent en œuvre des projets de modernisation des systèmes d’information de l’administration publique afin de pouvoir répondre aux exigences du marché et du développement économique et social.

Par ailleurs, cette édition 2019 du FNSI a pour objectif d’accorder une attention particulière à l’évolution du système d’information de l’administration publique burkinabè et la nécessité pour les acteurs du numérique de s’accorder sur une démarche globale pour créer un système cohérent, interopérable et bien maîtrisé.

La présidente de la cérémonie, la ministre Hadja Fatimata Ouattara, après avoir salué la mobilisation et la participation de tous les acteurs pour la réussite de l’activité, a tenu à monter tout l’intérêt qu’elle porte à la réussite de cette activité. « Ce forum constitue un cadre d’échange d’idées et d’expériences et permet de créer diverses énergies, de renforcer la veille technologique, de comprendre les nouveaux enjeux du métier et défis des directions des systèmes informatique (DSI) », a laissé entendre Hadja Fatimata Ouattara.

Aussi la ministre a exprimé la volonté du chef de l’Etat Roch Kaboré de « développer l’énergie numérique » en passant principalement par le développement des infrastructures de base et services et applications et la mise en place d’un environnement propice.

Pour finir, la ministre a formulé le vœu qu’à la sortie des différentes communications de ce forum, naissent des propositions constructives pour l’évolution du numérique au Burkina Faso. « A travers vos différents panels et communication, je formule le vœu que de vos échanges sortent des pistes d’actions concertées, éclairées, réalistes et réalisables. Je ne doute pas un seul instant que les résultats de vos travaux contribueront à nourrir des pistes de décisions à mieux de contribuer à l’encrage des structures en charge des services informatiques au sein de l’administration publique et privée burkinabè », a conclu Hadja Fatimata Ouattara.

Il faut savoir que ce forum aura pour menu des débats et panels sur des thématiques tels que la carrière des informaticiens, la sécurité, la stratégie pour l’élaboration d’un schéma directeur et les meilleures pratiques en matière de gestion de projet informatique.

Amadou ZEBA (Stagiaire)

Burkina 24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Au gnouf OBOUF !

Posté par - 18 mars 2015 4
Aujourd’hui, je laisse Kaf de la transition et son Premier ministre tranquilles pour parler de bouffe. Au moins, ils pourront…

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *