RDC : Apple, Google, Tesla, Microsoft et Dell poursuivis pour exploitation d’enfants

179 0

L’International Rights Advocates (IRA) accuse plusieurs géants de la technologie de profiter du travail d’enfants dans les mines de cobalt en République démocratique du Congo (RDC). L’organisme de défense des droits humains a lancé une action collective à leur encontre aux États-Unis.

Apple, Google, Tesla, Microsoft et Dell sont les entreprises pointées du doigt dans la plainte déposée le dimanche 15 décembre 2019 par International Rights Advocates (IRA) devant un tribunal de Washington, a relayé “Radio Canada“.

L’IRA dit agir au nom des familles de 14 victimes non identifiées qui ont été « tuées ou mutilées » dans l’effondrement de tunnels ou de murs de mines de cobalt en RDC.

Le cobalt est un métal rare, crucial notamment pour la fabrication des batteries de téléphones portables et des véhicules électriques. Ses conditions d’extraction et de commercialisation en RDC, premier producteur mondial, sont toutefois vivement contestées.

Selon l’IRA, le cobalt est exploité en RDC dans des conditions dignes de l’âge de pierre, extrêmement dangereuses, par des enfants qui sont payés un ou deux dollars par jour. L’organisme pense bientôt ajouter d’autres groupes à la liste.

La RDC, qui regorge de ressources minières, reste l’un des pays les moins développés au monde. La richesse de son sous-sol est d’ailleurs au centre de conflits armés qui déchirent depuis plus de 20 ans l’est du pays.

Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre