Madame la ministre délégué chargé de la cohésion sociale

Burkina : « Les OSC jouent un rôle important » (Madiara Sagnon/Tou)

923 0

Les Organisations de la société civile (OSC) ont clôturé leur conférence annuelle de 48 heures sur la redevabilité sociale et la bonne gouvernance avec pour thème « la culture de transparence et de la redevabilité pour une cohésion sociale au Burkina Faso » ce vendredi 20 décembre 2019 à Ouagadougou. A l’occasion, des prix ont été décernés à certaines structures de la société civile et de l’Etat.

« Comment nous pouvons apporter notre contribution en tenant compte des orientations définies par l’Etat sur la base des préoccupations ? ». C’est à travers cette question que les OSC ont diagnostiqué les situations de frustrations dans l’administration et proposé des solutions au cours de leur conférence nationale.

Pour la ministre déléguée chargée de la cohésion sociale, Madiara Sagnon/Tou, « c’est une très belle initiative qui va contribuer beaucoup à la promotion de la paix et de la cohésion sociale dans notre pays». Selon elle, « les OSC jouent un rôle important, ce sont des acteurs clés dans la promotion, la recherche du vivre ensemble dans notre pays ».

Au terme de la conférence; les participants ont adopté une recommandation qui est de « faire une évaluation de l’ensemble des mécanismes de redevabilité pour plus d’efficacité ».

Deux   résolutions ont également été adoptées. Il s’agit de faire un plaidoyer auprès de l’Etat pour offrir plus de ressources aux communes. Et aussi d’instaurer un cadre d’échange sur la décentralisation au Burkina Faso. 

 « Le développement commence au niveau de la base. Si au niveau du développement local, ça  marche bien ça va bien se ressentir au niveau national. Or on sent encore qu’il y a un problème d’avancement au niveau de la décentralisation. La conférence a demandé qu’on puisse tenir une rencontre pour faire un diagnostic »

(Jonas Hien).

Les meilleurs services et organisations de la société civile ont été récompensés. Trois organisations de la société civile et trois structures de l’Etat ont reçu des trophées et des enveloppes financières. Les structures primées sont, entre autres, le Centre Hospitalier Régional de Banfora, l’Ecole Zapstenga, la province du Zoundwéogo et la Direction Régionale de l’Enseignement Primaire et Post Primaire du Centre-Sud dans la catégorie étatique.

Remise du prix du Premier ministère

Du côté des OSC, ce sont l’Atelier théâtre du Lorum, le Réseau d’Accès aux Médicaments Essentiels et l’Association Monde Rural qui ont été distingués. Le prix spécial du Premier ministère d’une valeur financière de 1 million de F CFA est revenu à l’école Zapstenga.

Alice Suglimani THIOMBIANO et Madina TOE (stagiaire)

Burkina 24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *