Journées communautaires : UBA Burkina aux cotés des plus démunis

942 0

La Fondation United Bank of Africa (UBA) a fait un don ce vendredi 20 décembre 2019, à l’orphelinat Gira Imana.  Un geste qui  rentre dans le cadre de la célébration des journées communautaires « Each one teach one ».

63 pensionnaires de l’orphelinat Gira Imana ont bénéficié de dons en nature et en espèces de la part de la  fondation United Bank of Africa (UBA). En effet, comme chaque année, dans le cadre de ses activités, la fondation UBA a organisé une journée dénommée « Each one Teach one ».

« Au cours de cette journée, les agents de la banque sont invités à quitter leurs bureaux et aller vivre avec les communautés. La semaine dernière nous avons organisé un don de sang, et aujourd’hui c’est l’apothéose avec l’orphelinat Gira Imana », a indiqué la directrice de UBA Burkina, Noëlle Tiendrébeogo.

Photo de famille des premiers responsables de UBA Burkina avec l’équipe de la Croix-rouge lors de l’opération de don de sang

Les pensionnaires ont reçu de la fondation UBA des produits alimentaires et un chèque de 500.000 francs CFA. Cette somme va permettre d’habiller les pensionnaires pour les fêtes. Elle devra contribuer également dans l’alimentation, selon la sœur Bernadette Guissou, représentante de la directrice de l’orphelinat.

« Nous remercions la fondation UBA d’avoir pensé à nous, aux pensionnaires, surtout à l’approche de Noël. Leur Noël est assurée. Beaucoup de personnes nous donnent des pagnes pour leurs habillements, mais il y a la couture qui est là. Avec ces chèques, le problème va se résoudre. Elles auront leurs robes de Noël déjà assurées. Cet argent rentrera également dans l’achat des sauces comme la viande, le poisson, tout ce qu’il faut pour agrémenter leur vie » (Bernadette Guissou)

Remise symbolique du chèque à la représentante de la directrice de l’orphelinat

Et sur le choix de l’orphelinat, la directrice de UBA Burkina a donné ses raisons. « Nous avons choisi cet orphelinat, parce que ce sont des enfants à qui la vie n’a pas fait de cadeau. Ce sont des filles qui vont diriger notre pays demain », a-t-elle indiqué. Pour elle, c’est un geste normal que d’accompagner les jeunes filles.

C’est dans le souci de contribuer au bien-être de son prochain que la fondation UBA a été créée. Depuis 2006, la fondation intervient dans divers domaines tels que l’environnement, l’éducation, l’autonomisation économique et les projets spéciaux.

Les agents de UBA Burkina au cours de l’opération de don de sang

La Croix-rouge, partenaire de la fondation UBA, a donné au cours de la journée, les règles d’hygiène de base aux pensionnaires de l’orphelinat.

Basile SAMA et Eliette ZOUNGRANA (Stagiaire)

Burkina 24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *