Eco : « Un premier pas symbolique dans l’indépendance monétaire de l’UEMOA » (CFOP/BF)

548 0

Le Chef de file de l’opposition politique (CFOP-BF) s’est prononcé le 24 décembre 2019 sur la question de la nouvelle monnaie « Eco », lors de sa traditionnelle conférence de presse hebdomadaire.

L’opposition politique a tenu à saluer la création de la nouvelle monnaie Eco qu’elle considère comme étant « un premier pas symbolique dans l’indépendance monétaire de l’UEMOA ».

Cependant, le CFOP-BF s’insurge contre le fait que cette nouvelle monnaie soit arrimée à l’Euro uniquement, contrairement à ce qu’avait annoncé le président du Faso, le 11 décembre 2019. En effet, selon le CFOP, le président du Faso avait annoncé que l’ECO allait être arrimé à un « panier de monnaies », ce qui serait une bonne chose qui ne « nécessitait pas la garantie de la France ».

Par ailleurs, l’opposition politique craint le fait que le projet Eco ne fasse pas pour le moment l’unanimité au sein de la CEDEAO. Afin de donner du « poids » et de « l’envergure » à cette monnaie, il est important, selon le CFOP, que les pays de l’UEMOA travaillent de manière à faire entrer les pays de la CEDEAO dans le projet.

Tout en exhortant les dirigeants ouest-africains à travailler davantage à l’indépendance économique, le CFOP reste convaincu que l’indépendance réelle passe avant tout par la bonne gouvernance et une meilleure répartition des fruits de la croissance.

Amadou ZEBA (Stagiaire)

Burkina 24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre