Côte D’Ivoire : Le procureur dévoile un fichier audio « compromettant » pour Guillaume Soro

364 0

Le procureur de la République du tribunal de 1ère instance d’Abidjan, Adou Richard, a animé ce jeudi 26 Décembre 2019 à 15h une conférence de presse dans laquelle il a fait de graves révélations sur le supposé plan de  déstabilisation de la Côte d’Ivoire par l’ex-premier ministre et ex-président de l’Assemblée Nationale Guillaume Soro. Un extrait sonore de « la réunion de préparation du complot d’atteinte à l’autorité de l’Etat » sous la houlette de Guillaume Soro a été rendu public à cet effet.

Richard Adou, le procureur de la République, ce jeudi 26 Décembre 2019 à 15 heures GMT, dans un exercice retransmis en direct sur le première chaîne de la RTI, face à la presse nationale et internationale  a confirmé ce qui faisait l’objet de spéculation sur la toile à savoir la transmission du mandat d’arrêt international aux services d’Interpol émis par la justice ivoirienne contre le député de Ferkessedougou (Nord de la Côte d’Ivoire).

Guillaume Soro, après avoir vu son avion détourné vers le Ghana, a par la suite transité à Barcelone en Espagne avant de redéposer ses valises à Paris, France, qu’il avait quitté 72 heures plus tôt.

L’homme de droit Adou Richard a expliqué à la presse que la justice détenait des pièces à conviction irréfutables accablant l’ex-chef rebelle. Il s’agit entre autres de découvertes de caches d’armes à des domiciles de personnes de l’entourage de Guillaume Soro et surtout l’interception de bandes audios retraçant les échanges d’une des réunions préparatoires « du complot d’atteinte à l’autorité de l’Etat ».

La conférence de presse aussitôt terminée, Me Affoussiata Bamba-Lamine du mouvement politique de Génération et Peuple Solidaire (GPS) de Guillaume Soro, depuis Paris, France, est revenue sur « les faiblesses » de l’argumentaire du procureur ivoirien. A propos de l’enregistrement audio supposé accablant son patron, elle s’est réjouie qu’il ait été charcuté car son intégralité, par ailleurs, « encore disponible », dédouane le candidat à la présidentielle d’octobre 2020 depuis peu en exil.

Me Affoussiata Bamba-Lamine, pour conclure, a promis une toute prochaine communication prononcée par Guillaume Soro en personne et promis « livrer à dose homéopathique, tous les secrets de ce feuilleton d’espionnage mal monté par Abidjan ».

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Correspondant de Burkina24 en Côte d’Ivoire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre