Internet souverain : La Russie expérimente ses propres services web

498 0

Selon Reuters, la Russie a procédé à une série de tests visant à vérifier sa capacité à se couper de l’internet mondial, tout en assurant le fonctionnement de ses propres services internet.

La Russie avait déjà évoqué le projet « RuNet » dans le passé. Elle vient, ainsi, de passer à l’acte. Le vice-ministre des communications, Aleksei Sokolov, a annoncé le lundi 23 décembre 2019 que Moscou avait terminé une série de tests menée durant plusieurs jours.

« Notre objectif est de fournir un service internet ininterrompu sur le territoire russe en toutes circonstances. Les résultats des tests ont montré que les agences gouvernementales et les opérateurs de communication sont prêts à répondre efficacement aux menaces et à s’assurer que l’internet et les communications fonctionnent efficacement », s’est-il réjoui.

Blocage d’IP, redirection vers certains DNS ou filtrage d’URL ?

Un rapport sur ces derniers sera fourni au Président russe, Vladimir Poutine, ajoute Reuters. Aleksei Sokolov n’a donné aucun détail technique supplémentaire sur la mise en place du « RuNet ». Si la Russie prévoit de mettre en place un internet souverain, c’est pour se prémunir des cyberattaques, ont déjà expliqué les autorités du pays. Selon ces dernières, un tel système permettrait d’éviter des attaques ciblées ; en se coupant de l’internet mondial sans pour autant couper tout son système.

La raison officielle est la protection contre les cyberattaques. Mais, des défenseurs des libertés ont déjà fait part de leurs inquiétudes. Ils ont jugé que cela renforcerait le pouvoir de l’Etat que la liberté sur internet en Russie. Dans les faits, cela se concrétiserait, selon eux, par le blocage d’IP, la redirection vers certains DNS ou encore le filtrage d’URL.

En 2019, l’ONG Freedom House a attribué la note de 10 sur 100 à la Chine en termes de liberté sur le Net. (0 étant le pays le moins libre et 100 le plus libre). Cette même année, la Russie a obtenu le score de 31 sur 100. Un score qui la classe aussi parmi les États dont le statut est considéré comme étant « Non libre ».

Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre