Corne de l'Afrique

Somalie : Un attentat à la voiture piégé fait plusieurs dizaines de morts à Mogadiscio

188 0

Une explosion particulièrement «dévastatrice» s’est produite ce samedi 28 décembre 2019 dans un quartier populaire de la capitale à  Mogadiscio. Les morts et les blessés se comptent en plusieurs dizaines.

Selon un membre de la police, Ibrahim Mohamed, interrogé par l’Agence France-Presse, cette explosion «a été dévastatrice». «Je peux confirmer la mort de plus de 20 civils et de nombreux blessés, mais le bilan pourrait être plus élevé», a-t-il ajouté. «Cela a été dévastateur parce qu’il y avait beaucoup de monde, notamment des lycéens dans des bus», a raconté un témoin, Muhibo Ahmed.

Il s’est agi d’un attentat au véhicule piégé, a indiqué la police. Un autre témoin a confié avoir, lui, « compté 22 corps sans vie, tous des civils, et plus de trente blessés».

L’attentat s’est produit dans un secteur où le trafic est très dense en raison d’un poste de sécurité et d’un centre des impôts.

Le récit de Sakariye Abdukadir, présent sur le lieu du drame, donne froid dans le dos : «Tout ce que j’ai pu voir, ce sont des corps morts éparpillés, certains brûlés au point d’être méconnaissables», a-t-il déclaré ajoutant que ces corps appartenaient à des étudiants assis à bord d’un bus.

L’attentat, qui n’a pas encore été revendiqué mais les regards sont tournés vers les islamistes shebab qui ont juré la perte du gouvernement somalien, soutenu par la communauté internationale et par les 20 000 hommes de la force de l’Union africaine en Somalie (Amisom).

Ces islamistes Shebab avaient été chassés de Mogadiscio en 2011 et de leurs bastions. Toutefois, ils contrôlent toujours de vastes zones rurales d’où ils mènent des opérations de guérilla et des attentats-suicides, jusque dans la capitale Mogadiscio.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Source: Le Temps.ch

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre