Burkina : Le gouverneur du Sahel interdit le déplacement des réfugiés du camp de Mentao

929 0

Le gouverneur du Sahel   a annoncé dans un communiqué publié le 30 décembre 2019 avoir appris   que les réfugiés du camp de Mentao dans la province du Soum seraient entrain de quitter leur site de refuge et seraient en mouvement vers le camp de Goudébo, dans la province du Séno.

Pour lui, ce déplacement peut entraîner une panique générale des populations, une déstabilisation du camp de Goudébo et toute la région, une désorganisation de l’accueil des personnes déplacés internes, et plus généralement une insécurité plus grande dans la région du Sahel.

« Le Gouverneur déclare que tout déplacement sans accord préalable des autorités est interdit », peut-on lire dans le communiqué

Par conséquent il déclare que « les réfugiés qui se sont déjà déplacés seront ramenés à leur point de départ et les personnes qui les accueilleront la rigueur de la loi »



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *