Basketball : 100 filles à l’école de Astou Ndiaye et MBC

362 0

Plus de 100 filles du Lycée Philippe Zinda Kaboré ont pris part au stage d’initiation au basketball avec Astou Ndiaye, ancienne championne du la WNBA, le championnat américain de basket féminin. Ce camp va contribuer au lancement du centre féminin de Moving basketball center (MBC) de l’ancien basketteur Sylvain Zingué, champion du Burkina Faso en 2008.

Les filles ont pu livrer quelques matchs d’exhibition

De nombreuses jeunes filles du Lycée Philippe Zinda Kaboré ignoraient presque tout du basketball. Le plateau du lycée servait parfois de terrain de football pour les garçons. Mais depuis le  18 décembre 2019, ce n’est plus le cas.

Des jeunes filles âgées entre 9 et 15 ans ont appris les rudiments du basketball lors du camp Impact, Seed project initié par l’Unesco et son ambassadrice Astou Ndiaye, championne WBNA avec les Detroit Shocks. Elle a bénéficié de l’accompagnement de Moving basketball center (MBC).

Astou Ndiaye a appris aux jeunes filles les règles de base du basketball

Les dribbles, le circuit, le jonglage, les shoots, la défense, la passe, etc. Astou Ndiaye a revisité avec ces jeunes filles les règles de base de la balle au panier. Mais, le plus important n’était pas forcément de faire de ces jeunes filles des basketteuses. Asatou Ndiaye a profité de ce camp pour prodiguer des conseils sur le civisme, la santé et le leadership à ces jeunes filles.

MBC, au rebond

En une soirée, ces jeunes filles ont été mordues par le virus de la balle orange. Elles qui n’avaient pour certaines, jamais touché à un ballon de basketball ont souhaité continuer l’aventure à travers la 13e édition de Moving basketball camp (MBC) de Sylvain Zingué. Pendant une semaine, elles ont pu améliorer les techniques apprises avec Astou Ndiaye. Ce sont ainsi de jeunes filles totalement transformées qui se sont retrouvées les soirs sur le plateau du lycée Philippe Zinda Kaboré. A l’arrivée, objectif atteint pour les promoteurs.

Les organisateurs espèrent trouver de futurs stars de la WNBA dans les prochaines années

Les campeuses ont émis le souhait de continuer l’aventure. Elles feront, ainsi, partie de la première promotion du centre de formation que compte installer Sylvain Zingué dans ce lycée. Selon l’ancien basketteur burkinabè, ce centre va également servir à former, éduquer mais aussi les intégrer dans les différents championnats et scolaire et civil du Burkina Faso. Le camp a pris fin le samedi 28 décembre 2019. Mais, les campeuses n’attendront pas longtemps puisque l’ouverture du centre est prévue le mercredi 8 janvier 2020.

Des femmes leaders du sport comme Annick Pikbougoum, Mariama Combasséré, Florence Poda et Clarisse Sanfo membre de la CONFEJES ont donné des conseils de civisme et sur la sexualité à ces jeunes filles. Le ministre des sports et des loisirs Daouda Azoupiou a parrainé la 13e édition du camp MBC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre