Education au Burkina : Quand santé et informatique s’allient pour contrer les pathologies

869 0

Ce jeudi 2 janvier 2020 a eu lieu une conférence inaugurale pour annoncer la disponibilité à l’Institut de formation et de recherche interdisciplinaires en sciences de la santé et de l’éducation (IFRISSE) d’un master en informatique médicale et sciences des données à Ouagadougou. Cette conférence placée sous le thème : « Informatique et santé : passé et perspective », a vu la participation d’étudiants, d’enseignants et de chercheurs en santé et sciences des données.

L’Institut de formation et de recherche interdisciplinaires en sciences de la santé et de l’éducation (IFRISSE), en partenariat avec l’UQO (Université du Quebéc en Outaouais), a procédé au lancement officiel du master médical et des sciences de données. La conférence inaugurale a eu lieu ce jeudi 2 janvier 2020. La rencontre est placée sous le thème : « Informatique et santé : passé et perspective ».

Il s’agit, en effet, « de faire le lien entre la santé et l’informatique et essentiellement donner aux étudiants les volets importants pour montrer l’importance de l’informatique au niveau de la santé », a expliqué le Dr Boukary Ouédraogo, Coordonnateur du Master en informatique médicale et sciences des données. 

A en croire le Dr Ouédraogo, ce Master va prendre en compte le volet utilisation des technologies de l’information et de la santé au niveau du domaine de la santé pour améliorer la prise en charge et l’aide à la décision.

« Une fois qu’on arrive à améliorer la prise en charge et l’aide à la décision en utilisant les TIC, il va sans dire que ce sont des données qu’on va produire et faire en sorte que nous puissions utiliser ces données pour anticiper la venue d’autres pathologies », a-t-il fait savoir.

Le master en informatique médicale et sciences des données est l’un des masters complets en informatique médicale et l’utilisation des sciences de données appliqués à la santé en Afrique francophone. Ce master exige une licence après un Bac scientifique. Les cours officiels qui sont exclusivement en ligne débutent le 6 janvier 2020. Au total, 24 étudiants de diverses nationalités se sont inscrits. Ils seront encadrés par 22 enseignants dont 15 basés à l’extérieur.

Alice Suglimani THIOMBIANO

Burkina 24

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *