Deuxième Festival des arts de Cissin du 29 février au 9 mars : Honneur aux dames

107 0

L’association Vinnem Puiré organise, du 29 février au 9 mars 2020, la deuxième édition du Festival des arts de Cissin (FESTAC). Les responsables de ladite association étaient face à la presse, ce dimanche 5 janvier 2020 à Ouagadougou.

A en croire le Président de l’association Vinnim Puiré, Anicet Ouédraogo, le Festival des arts de Cissin (FESTAC) est une activité génératrice de revenus. Il fait partie des multiples activités initiées par l’association au profit des populations, a-t-il dit. Le thème retenu pour la deuxième édition de cette manifestation est : « Culture, paix et tolérance dans nos sociétés : Rôle de la femme burkinabè ».

« Pour les peuples, la paix est la condition sine qua non de tout développement. Et pour les familles et les individus, elle est la base d’une vie harmonieuse et réussie. Tout le monde est, certes, appelé à semer, dans son entourage, les germes de la paix. Cependant, en sa double qualité d’éducatrice de l’enfant et de conseillère du mari ; la femme n’est-elle pas, indubitablement, la personne la mieux indiquée pour promouvoir cette paix si chère ? », s’est demandé le Président de l’association Vinnim Puiré.

Après quelques secondes de silence, il a fini par se convaincre avec cet adage populaire : « On dit souvent que l’homme exécute le jour ce que la femme lui conseille la nuit ». Durant dix jours, le 2e FESTAC portera, ainsi, la réflexion sur la fonction sociale de médiatrice de la femme dans la société traditionnelle.

« La première édition du FESTAC a été un succès »

L’accent sera mis, entre autres, sur la promotion des patrimoines artistiques et culturels burkinabè et étrangers, la paix et la cohésion sociale. Il est, aussi, prévu un défilé de mode pour valoriser le Faso Danfani. Il faut noter, par ailleurs, que la première édition du FESTAC tenue en mars 2019 a été un succès, selon ses organisateurs.

« En guise de bilan, il convient de retenir que la première édition a constitué une vitrine pour des artisans qui ont pu exposer leurs œuvres d’art durant quatre jours. Au total, soixante et un stands ont été occupés pour l’exposition des différentes œuvres d’art. Des prestations en live, une conférence débat à l’occasion du 8-Mars, bref. La première édition du FESTAC a été un succès. Elle a enregistré plus de 20.000 visiteurs », s’est réjoui Anicet Ouédraogo.

Pour rappel, l’association Vinnem Puiré a été portée sur les fonts baptismaux en juin 2013. Selon ses responsables, elle a pour objectif de contribuer à l’amélioration des conditions de vie et sanitaire de la population. Surtout des couches démunies. Et ce, à travers des actions de sensibilisation et d’appui aux initiatives d’auto développement.

Noufou KINDO

Burkina 24

Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre