Présidentielle Bissau-Guinéenne : Les regards tournés vers la Cour suprême

1047 0

Le candidat Domingos Simoes Pereira vaincu à l‘élection présidentielle et son parti politique ont introduit un recours devant la Cour suprême pour contester auprès de la plus haute juridiction de ce pays, les résultats de la dernière présidentielle donnant l’opposant Umaro Sissoco Embalo  vainqueur.

Salim Vieira, le chargé de communication de la Cour suprême, a annoncé que son institution a reçu des recours « visant à annuler le résultat du second tour de la présidentielle» et ce, de la part du Parti africain pour l’indépendance de la Guinée et du Cap-Vert (PAIGC), qui compte le plus grand nombre de députés à l’Assemblée nationale et dirigé par Domingos Simoes Pereira, candidat malheureux à la dernière présidentielle dans ce pays.

Depuis ce lundi 06 Janvier 2020, les juges se réunissent dans le cadre de l’analyse des recours.

Le candidat du parti d’opposition Madem et ancien Premier ministre Umaro Sissoco Embalo a été désigné vainqueur au terme du second tour de la présidentielle en Guinée-Bissau le 29 décembre 2019, avec 53,55% des suffrages, selon des résultats annoncés le mercredi 1er Janvier 2020 par la Commission électorale nationale (CNE), qui a crédité le candidat du PAIGC de 46,45% des voix.

Dénonçant une “fraude électorale”, Domingos Simoes Pereira qui était arrivé en tête au premier tour avec 40,1% des suffrages, contre près de 28% pour son adversaire avait dans la foulée dénoncé des résultats “pleins d’irrégularités, de nullités et de manipulations”.

Un tel résultat, nous ne pouvons pas l’accepter. Nous allons amener toutes les preuves qui démontrent que les résultats ont été changés”, avait-il dit.

La Cour suprême Bissau-Guinéenne dispose de huit jours pour rendre son verdict alors que la passation de pouvoir entre le président sortant, José Mario Vaz, et son successeur, selon les termes de la Constitution de ce pays, doit avoir lieu 45 jours après l’annonce des résultats définitifs par la haute juridiction.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU
Burkina24
Source : Africanews



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *